CHAM : Maroc et Algérie, le bras de fer va jusqu'au bout !

CHAM : Maroc et Algérie, le bras de fer va jusqu'au bout !

Icon Sport

Le Championnat d'Afrique des nations (CHAN) débute ce vendredi 13 janvier 2023 en Algérie. Alors que le Maroc, double tenant du titre est attendu, la fédération marocaine de football a annoncé qu'elle n'était pas en mesure de se rendre dans le pays organisateur à cause des tensions diplomatiques entre les deux nations.

Le CHAN 2023 va sûrement se dérouler sans le tenant du titre. Après leur fabuleux parcours durant la Coupe du monde 2022, les Lions de l'Atlas espéraient récidiver face aux équipes africaines. Malheureusement, les tensions entre le Maroc et l'Algérie font que la participation de la formation de Walid Regragui est très peu probable. En effet, depuis un petit peu plus d'un an, l'Algérie a fermé son espace aérien aux avions marocains. Hormis quelques dirigeants politiques, les Marocains ne peuvent pas se rendre directement dans le pays des fennecs. Dans un communiqué, la fédération marocaine a expliqué que le vol qui est censé conduire les joueurs marocains depuis Rabat à Constantine n'a toujours pas été affrété, malgré une autorisation de principe de la Confédération africaine de football il y a un mois.

Le Maroc ne pourra pas défendre son titre

« La FRMF prend note avec regret que l’obtention de l’autorisation définitive du vol RAM de Rabat vers Constantine n’a malheureusement toujours pas été confirmée par la CAF » ont expliqué les dirigeants marocains dans ce communiqué. Présent dans le groupe D de la compétition, le Maroc doit disputer son premier match dimanche 15 janvier contre le Soudan dans le stade Mohamed Hamlaoui. Les Lions de l'Atlas sont également opposés à Madagascar et au Ghana. Le Maroc se dirige vers un forfait. Une désillusion pour l'équipe qui a remporté les deux dernières éditions du CHAN et qui n'aura pas l'opportunité de défendre son titre. Quoi qu'il arrive, Walid Regragui n'aurait pas envoyé ses meilleurs joueurs mais plutôt les remplaçants pour offrir du temps de jeu en sélection à certains joueurs, dans une compétition qui se dispute tous les deux ans, entre la CAN et réservée aux joueurs qui évoluent dans les championnats nationaux.