Ita : Mourinho réclame Hugo Lloris à Rome !

Ita : Mourinho réclame Hugo Lloris à Rome !

Icon Sport

Chroniqueur et commentateur pendant l’Euro, José Mourinho n’oublie pas de construire son effectif pour la saison prochaine à Rome. Le Portugais voit grand et voudrait enrôler son capitaine à Tottenham, Hugo Lloris.  

Viré de Tottenham le 19 avril, José Mourinho n’a pas attendu longtemps avant de retrouver un nouveau club. Il s’est engagé début mai avec l’AS Rome. L’entraîneur portugais fera donc son grand retour en Serie A où il a laissé forcément une excellente image après son triplé historique avec l’Inter : championnat, Coupe, Ligue des champions en 2010. À 58 ans et après un échec avec les Spurs, José Mourinho compte bien redorer son image, surtout en Italie où il a laissé de si bons souvenirs. Pour le dixième club de sa carrière, l’ancien entraîneur du Real Madrid voit grand. La Stampa affirmait il y a quelques jours que José Mourinho avait appelé Cristiano Ronaldo pour prendre la température en vue d’une arrivée dans la capitale italienne. Le coach portugais est aussi à la recherche d’un gardien. Et à en croire la Gazzetta, il ne vise que des gros noms, dont celui de son ancien joueur et capitaine : Hugo Lloris.

Lloris et Rui Patricio, priorités de Mourinho

José Mourinho est clair, le Brésilien de 23 ans, Daniel Fuzato, sera son deuxième gardien. Pour la place de numéro 1, le vainqueur de la Ligue des champions avec Porto a coché trois noms : Rui Patricio, Hugo Lloris, et Wojciech Szczęsny. Le gardien de l’Equipe de France est un rêve pour Mourinho, qui espère le convaincre à l’approche de sa fin de contrat, prévue en juin 2022, dix ans après son arrivée. La piste menant au portier des Wolves reste la plus probable. Les discussions ont démarré il y a plus longtemps. Le club de Premier League ne compte pas prolonger le gardien de 33 ans du Portugal au-delà de 2022, et son coût, estimé à 6 ou 7 ME est abordable. Enfin, le gardien de la Juventus, Wojciech Szczęsny, reste dans les petits papiers de Mourinho et Rome. Sa somme, évaluée à 20 ME, reste un frein. La Gazzetta révèle aussi que Mino Raiola ne cesse de proposer Alphonse Areola à l’AS Rome. Le Français cherche une porte de sortie après son retour de prêt de Fulham, au PSG.