Euro 2020 : A la bourre avec son stade, Bruxelles se fait éjecter de l'Euro 2020

Euro 2020 : A la bourre avec son stade, Bruxelles se fait éjecter de l'Euro 2020

Photo Icon Sport

Ce jeudi, l’UEFA a pris une décision radicale à moins de trois ans de l’Euro 2020, qui doit se disputer dans toute l’Europe. Bruxelles, qui devait accueillir plusieurs matchs, a été retiré de la course et a été remplacé par le Stade Wembley de Londres. La cité belge n’a pas été en mesure de porter à temps des garanties de finalisation de travaux pour le projet d’un nouveau stade devant l’instance européenne, et la remise à neuf du stade du Roi-Baudoin n’est désormais plus faisable à temps. Avec son Eurostadium, Bruxelles était également en concurrence avec Rome pour le match d’ouverture. Ce ne sera donc plus le cas et le président de l’UEFA a été sans pitié avec nos voisins belges.

« En raison de l’incapacité du projet Eurostadium à répondre aux conditions posées par l’UEFA, les quatre matches initialement prévus à Bruxelles sont reprogrammés à Wembley. Nous étions en discussion avec Bruxelles depuis longtemps. Ils étaient incapables de nous fournir les documents et les garanties. Ils avaient le temps, ils ne l’ont pas fait », a expliqué Aleksander Ceferin, pour cet Euro 2020 qui se fera donc sans la France, organisatrice en 2016, et sans la Belgique, qui voit les matchs lui passer sous le nez.