Mercato : Ansu Fati et Barcelone, ça sent la fin

Mercato : Ansu Fati et Barcelone, ça sent la fin

Icon Sport

Grand espoir du centre de formation du FC Barcelone, Ansu Fati peine à confirmer les espoirs placés en lui en Catalogne.

Enfin épargné par les blessures cette saison, Ansu Fati n’est pas pour autant un titulaire aux yeux de Xavi au FC Barcelone. Utilisé à 15 reprises en Liga, l’ailier espagnol se contente le plus souvent de quelques minutes en cours de match. Rarement titulaire, il ne cumule que quatre buts et trois passes décisives depuis le début de la saison, un rendement bien insuffisant pour concurrencer Ferran Torres, Ousmane Dembélé ou encore Robert Lewandowski sur les postes offensifs. Sous contrat avec le Barça jusqu’en juin 2027, Ansu Fati pourrait penser qu’il a le temps de s’aguerrir et de s’imposer comme un titulaire sur le long terme. Mais à en croire le site Fichajes.net, la direction du Barça ne voit pas vraiment l’affaire sous cet angle. Joan Laporta serait plutôt dans l’optique de vendre Ansu Fati, tant que sa valeur marchande est encore assez haute, avant que celle-ci ne chute trop brutalement en raison de ses performances sportives décevantes.

Ansu Fati sacrifié par le Barça au mercato ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ansu Fati (@ansufati)

Le média espagnol affirme que Joan Laporta n’a aucunement l’intention de conserver dans son effectif un joueur bankable si c’est pour qu’il soit remplaçant. Acceptant la décision de Xavi de ne pas en faire un titulaire, le président du FC Barcelone pourrait acter le choix de vendre l’international espagnol lors du prochain mercato. Une autre option est toutefois envisagée par le club catalan sous l’impulsion de son entraîneur. Xavi serait plus favorable à un prêt cet hiver sans option d’achat dans le but qu’Ansu Fati se relance avant de revenir plus fort au FC Barcelone. Cette hypothèse tient la corde dans la mesure où l’attaquant barcelonais est lié au club sur du très long terme. Nul doute que si Ansu Fati est mis sur le marché des prêts cet hiver, il sera très courtisé et ne manquera pas de prétendants. Ce sera au FC Barcelone de choisir le club adéquat pour que sa pépite puisse avoir du temps de jeu afin de revenir plus fort dans six mois. En cas de vente en revanche, nul doute que Joan Laporta mettra la barre très haute, certainement au-dessus de 50 millions d’euros.