Esp : Le Real Madrid pète un plomb

Esp : Le Real Madrid pète un plomb

Il n’y a pas qu’à Barcelone que cela s’agite ce jeudi, puisque le Real Madrid a envoyé un communiqué de presse féroce pour dénoncer les agissements de Javier Tebas.

Le président de la LFP espagnole a tout simplement vendu 10 % des parts du championnat espagnol à un fonds d’investissement américain. CVC Capital Partners a ainsi déboursé 2,7 milliards d’euros pour s’offrir une partie du championnat espagnol. Un argent qui va directement aller dans les caisses des clubs professionnels. Le FC Barcelone espérait récupérer 270 ME, alors que 260 ME devaient par exemple arriver au Real Madrid. Mais cet accord, le club de la capitale vient de le découvrir ce jeudi, et n’avait même pas été consulté par Javier Tebas selon ses dires. Résultat, la Maison Blanche a pondu un communiqué lapidaire s’inquiétant de la vente des biens du football espagnol pour l’avenir, et de voir un investisseur américain s’octroyer une partie du championnat. 

« Cet accord a été conclu sans la participation du Real Madrid et à son insu. Cet accord, qui utilise une structure frauduleuse, exproprie les clubs de 10,95 % de leurs droits médiatiques pour une durée de 50 ans et en violation de la loi. La négociation s’est faite sans mise en concurrence alors que les conditions économiques convenues avec le fonds CVC lui assurent un rendement de plus de 20 % par an. Le Real Madrid ne peut soutenir une opération qui offre à quelques investisseurs l’avenir des 42 clubs de Première et de Seconde Division, ainsi que l’avenir des clubs qui atteindront ce niveau au cours des 50 prochaines années », a expliqué le Real Madrid, qui va convoquer ses socios pour évoquer cette situation nouvelle dans le football espagnol, et qui ne convient clairement pas au géant madrilène à l’heure actuelle. Etonnant tout de même de constater que, pour un deal aussi important, Florentino Pérez n’a pas été consulté.