Esp : Le Barça fait n'importe quoi et se prend une amende salée

Esp : Le Barça fait n'importe quoi et se prend une amende salée

Icon Sport

Ces dernières saisons, le FC Barcelone a beaucoup dépensé. Parfois, sans compter. Ce qui a plongé le club dans une situation financière critique. Selon la presse espagnole, le Barça a été sanctionné pour avoir dépassé le plafond autorisé par le fair-play financier.

L'année 2023 commence de la plus mauvaise des manières pour le Barça. Selon les informations d'Ara, les Blaugranas ont reçu une amende de 800 000 euros pour ne pas avoir respecté les règles du fair-play financier en Liga. Le FC Barcelone a reçu trois sanctions à cause des dépenses lors de la saison 2021-2022. La première est liée au recrutement de Dani Alves. Le salaire du Brésilien, annoncé comme presque nul, a finalement dépassé la limite salariale fixée au club catalan. Le média espagnol explique que la signature d'Andreas Christensen, recruté gratuitement l'été dernier est prise en compte pour l'exercice précédent, ce qui affecte le bilan de l'équipe de Xavi. Un couac qui fait mal en terme d'organisation financière et démontre encore une fois que les dirigeants sont passés en force pour engranger des recrues.

Le Barça en crise financière ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FC Barcelona (@fcbarcelona)

La dernière sanction est survenue à cause de la prolongation du contrat de Ronald Araujo. Le FC Barcelone a fait appel auprès de la Fédération espagnole de football qui gère ce dossier. Ce n'est pas la première fois que le Barça est dans la tourmente à cause de la gestion financière du club. Les récentes arrivées de Robert Lewandowski, Jules Koundé, Raphinha ou Ferran Torres ont également beaucoup affecté les finances du club. Tout comme les transferts ratés de Coutinho ou d'Antoine Griezmann. Les Blaugranas avaient été contraints de changer le nom de leur stade avec le Spotify Camp Nou et un contrat de naming et de sponsoring qui va rapporter plusieurs millions d'euros au club, afin d'éponger les dettes du club culé. En août dernier, le club a aussi vendu 24,5% de Barça Studios à Orpheus Media. Une action qui va permettre au FC Barcelone de renflouer les caisses. Pour s'en sortir, la direction catalane est obligée d'utiliser des leviers financiers inédits afin de sauver le club.