Esp : Griezmann imite Neymar et paie 120ME pour être libre

Esp : Griezmann imite Neymar et paie 120ME pour être libre

Photo Icon Sport

Convoqué ce dimanche par l'Atlético Madrid pour la reprise de l'entraînement avec ses coéquipiers, Antoine Griezmann a prévenu samedi les dirigeants des Colchoneros qu'il ne fallait pas l'attendre. En effet, si l'attaquant français est toujours lié contractuellement avec le club de la capitale, pour lui la page est tournée et aucun retour n'est envisageable. De fait, le champion du monde tricolore paie les pots cassés d'une négociation ratée entre le FC Barcelone, qui refuse de payer en une seule fois les 120ME de la clause libératoire d'Antoine Griezmann, et les responsables madrilènes qui ne veulent pas transiger sur ce paiement cash.

Selon le Mundo Deportivo, afin de régler rapidement ce problème, Antoine Griezmann a informé ces dernières heures l'Atlético Madrid qu'il allait payer de sa poche la fameuse clause de 120ME, ce qui règlera définitivement l'affaire. Une méthode déjà utilisée par Neymar il y a deux ans lors de son départ du FC Barcelone pour rejoindre le Paris Saint-Germain, ce qui démontre que du côté du Barça on a beaucoup appris du coup réussi par le PSG en 2017. Une fois qu'Antoine Griezmann aura déposé devant la ligue espagnole de football les 120ME en question, alors il sera libre de signer où il le souhaite. Et ce sera très probablement pour aller au FC Barcelone où une présentation de l'attaquant français semble être programmée pour vendredi prochain.