Barcelone coule, au secours Xavi !

Barcelone coule, au secours Xavi !

Icon Sport

En une semaine, le FC Barcelone a quitté la Ligue des champions par la petite porte, et a dit adieu à ses derniers rêves de concurrencer le Real Madrid en Liga.

Les supporters du Barça sont plongés dans un long cauchemar que rien ne semble vouloir stopper. Alors que le remplacement de Ronaldo Koeman par Xavi avait redonné un léger espoir, la légende du club catalan n’a rien pu changer à la trajectoire d’un club qui regarde désormais plus vers le bas que vers le haut. Après la prestation catastrophique en Ligue des champions à Munich, qui a poussé Barcelone en Europa Ligue après 21 ans passés à jouer au moins la seconde phase de la Ligue des champions, le nul (2-2) dimanche contre Osasuna a mis un terme aux maigres espoirs de voir Memphis Depay et ses coéquipiers briller en championnat. Ce lundi, Joan Laporta doit pleurer en voyant le classement de la Liga puisque son équipe pointe à 18 longueurs du Real Madrid, l’excuse d’un match en plus à jouer n’étant même plus utilisable. Car le FC Barcelone est également à 10 points du FC Séville, dauphin de l’équipe de Carlo Ancelotti. 

Le Barça ne doit pas griller ses jeunes joueurs

KO debout, le Barça se fait laminer dans la presse sportive catalane, où le joker Xavi n’est même plus pris en compte. « On attendait une nouvelle ère, on a une nouvelle déception. Le Barça ne trouve pas la formule pour réagir, malgré les changements, balance Santi Nolla, puissant directeur du Mundo Deportivo où le ton monte contre Joan Laporta, estimant que désormais le risque était que l’on force les jeunes à réussir ce que les joueurs les plus expérimentés ne peuvent plus faire, au risque de les cramer. C'est bien pour les jeunes de prendre leurs responsabilités, mais c'est excessif. S'ils en prennent autant et que cela ne fonctionne pas, ils seront blâmés injustement. Ce sont les plus « vieux », ceux qui sont là depuis le plus longtemps, les Piqué, Busquets, De Jong ou Dembélé, qui doivent donner un coup de collier ». Selon Sport, Xavi a compris que les choses ne seraient pas si simples, au point même que l'entraîneur du FC Barcelone aurait même piqué un coup de sang colossal dans le vestiaire après le nul contre Osasuna. « Xavi aurai lancé à certains de ses joueurs qu’ils ne comprenaient pas le football », affirme le média proche du Barça, ça promet.