Ballon d’Or : Cristiano Ronaldo invité dans la polémique

Ballon d’Or : Cristiano Ronaldo invité dans la polémique

Le classement du Ballon d’Or 2021 n’en finit pas de faire parler. Et il n'y a pas que la place de Lionel Messi qui pose question, celle de Cristiano Ronaldo également.

La victoire de Lionel Messi, d’une courte tête devant Robert Lewandowski, n’a pas forcément convaincu les passionnés, qui estiment que le Polonais du Bayern Munich aurait au moins mérité un trophée pour ses performances de ces deux dernières années. Mais l’Argentin a conquis son 7e titre, preuve de son aura formidable et de renommée mondiale qui lui permet d’être plébiscité dans de nombreux pays, alors que Lewandowski a parfois disparu de certains classements. Et même pour les accessits, il y a de la contestation. Dans le classement final, la 7e place de Mohamed Salah et la 11e place d’Erling Haaland a choqué certains observateurs. Car dans le même temps, Cristiano Ronaldo est accusé de profiter de son nom et de sa gloire passée pour occuper une 6e place pas forcément méritée aux yeux de Fabrizio Romano. 

« Je pense que ça ne va pas non plus dans les positions plus bas. Pour moi, Mohamed Salah, avec la saison qu’il a eue, il a tout de même fait des performances incroyables, plus que Cristiano. On entend toujours Cristiano Ronaldo, et je pense qu’on peut dire qu’il est toujours un joueur fantastique, une légende, mais Mo Salah a fait plus que lui. Je suis vraiment déçu pour des joueurs comme Salah ou Haaland, car ils méritaient bien plus. De toute façon, je suis déçu par l’ensemble de cette distinction, car je pense que les défenseurs, les milieux et les gardiens doivent être considérés comme des prétendants à cette récompense à l’avenir », a pesté dans un entretien avec Empire of the Kop, le journaliste spécialisé sur le mercato, pour qui le Ballon d’Or devient ennuyant à mesure qu’il se partage uniquement entre les attaquants. Voilà qui est en tout cas loin d’être une découverte, et loin d’être un phénomène récent, tant il est rare de voir un joueur d’un poste moins offensif être mis en avant.