Premier League : Pas de masques, pas de Canal+ !

Premier League : Pas de masques, pas de Canal+ !

Icon Sport

Le Covid et son variant Omicron frappent fortement l'Angleterre. La Premier League n'est pas épargnée avec une multiplication des cas et de rencontres reportées. Une situation qui contraint Canal+ à ne plus envoyer de journalistes sur place.

Ce mercredi soir, en Premier League, le match Burnley-Watford a été reporté. Le troisième en moins d'une semaine après Brentford-Manchester United mardi soir et Brighton-Tottenham dimanche. La Premier League souffre comme tout le Royaume-Uni du Covid. Les cas se multiplient au sein des effectifs anglais avec déjà 42 positifs dénombrés. Cela a poussé les autorités à prendre des mesures dans le football anglais. Les joueurs devront notamment subir un test antigénique avant chaque entraînement et deux tests PCR par semaine. Le passe sanitaire est apparu dans les stades anglais et un retour des jauges est déjà à l'étude. 

Les journalistes de Canal+ obligés de rester à Paris

Une recrudescence de cas loin d'être l'exception en Europe, puisque c'est le cas dans d'autres pays européens comme l'Allemagne ou les Pays-Bas. Mais, l'explosion de l'épidémie dans le football anglais est de loin supérieure à tous les autres championnats. Dans le Late Football Club sur Canal+, les problèmes rencontrés par les Anglais ont été décryptés.

Le comportement des supporters anglais vis-à-vis des règles sanitaires est pointé du doigt par les spécialistes de la chaîne. Cela la pousse d'ailleurs à retenir ces mêmes journalistes à Paris. « On reste à Canal depuis deux semaines et ça vaut mieux. Quand on ne porte pas de masque, on encourt le risque d’être positif et les Anglais jusqu’à il y a encore quelques jours ne portaient pas le masque. Dans un stade, je n’ai jamais vu un Anglais porter un masque depuis que j’y suis allé au mois d’août. », souligne Anthony Tobelem, commentateur de la Premier League pour Canal+. C'est donc depuis des studios que la chaîne devra couvrir les plus beaux matches dans les plus beaux stades de Premier League pendant la période des fêtes.