Man City au secours d'Hamilton pour ruiner Verstappen !

Man City au secours d'Hamilton pour ruiner Verstappen !

Icon Sport

Le week-end sportif a été animé par l'incroyable fin de la saison de Formule 1 et le sacre de Max Verstappen au détriment de Lewis Hamilton. Mais Mercedes a déposé un recours et c'est là qu'un club anglais a donné des idées.

Pendant que Lille et l’OL s’affrontaient en Ligue 1, et que le multiplex battait son plein, le Championnat du monde de Formule 1 se terminait du côté d’Abu Dhabi. Pas besoin de revenir sur le scénario de ce dernier grand prix de la saison, le suspense a été total jusqu’au dernier virage, et c’est finalement Max Verstappen qui a décroché la victoire et le titre sous le nez de Lewis Hamilton. Ce succès du pilote néerlandais a provoqué un déluge de critiques, d’insultes et de louanges sur les réseaux sociaux, et ce lundi la presse anglaise hurle au braquage tandis que dans toute l’Europe on estime que la Formule 1 a tout à gagner de cet épisode. Cependant, si Max Verstappen a reçu son trophée de champion du monde des pilotes, Mercedes n’est pas du genre à lâcher le morceau, le fair-play étant une notion très relative pour Toto Wolff, le grand patron des Flèches d’argent. Et si Lewis Hamilton a salué son vainqueur, en refusant toutefois de parler à la presse, du côté de l’écurie allemande, on a décidé de porter l’affaire devant la cour d'appel de la FIA.

Pour plaider sa cause et celle de Lewis Hamilton, qui pensait bien pouvoir dépasser Michael Schumacher au nombre des titres mondiaux, Mercedes a fait appel à un avocat de classe mondiale. En effet, l’écurie allemande était arrivée à Abu Dhabi avec un nouveau membre, le célèbre avocat anglais Paul Harris, afin d’avoir les moyens de se défendre en cas de souci. Harris est surtout connu pour un fait d’armes énorme, à savoir avoir permis à Manchester City d’échapper à une interdiction de Ligue des champions suite à une violation des règles du fair-play financier en 2020. Grâce à lui, le club anglais avait fait plier l’UEFA et cela lui a valu d’être désigné avocat de l’année. Mercedes connaît bien Paul Harris puisque dans le passé, il avait permis à l’écurie de ne pas prendre une sanction en 2013 pour avoir flirté avec les règles sur les pneus. Mais cette fois, le faiseur de miracle n’a rien pu faire et les commissaires de la FIA l’ont renvoyé à ses études. Cependant, Mercedes n’en restera pas là, puisque l’équipe de Lewis Hamilton a décidé de faire appel. Un appel qui sera étudié dans les prochaines semaines, l’occasion pour Paul Harris de gagner au match retour…ou pas.