Ang : Giroud veut un contrat à 10 ME, un cador fonce

Ang : Giroud veut un contrat à 10 ME, un cador fonce

En fin de contrat avec Chelsea le mois prochain, Olivier Giroud va se retrouver libre sur le marché des transferts. Une situation confortable pour négocier un bail intéressant, d’autant que l’attaquant français bénéficie d’une belle cote en Italie.

Si Olivier Giroud comptait sur le changement de manager pour se relancer à Chelsea, c’est raté. Comme Frank Lampard en première partie de saison, Thomas Tuchel ne s’appuie que rarement sur le Français qui, au mieux, doit se contenter de bouts de match pour exister. Comme lors du succès face à Leicester City (2-1) mardi lorsqu’il n’est apparu sur la pelouse qu’à la 91e minute… C’est toujours mieux que son coéquipier Tammy Abraham, laissé sur le banc des remplaçants.

Mais le message est suffisamment clair pour que l’attaquant en fin de contrat n’attende aucune offre de prolongation de la part de ses supérieurs. En effet, Olivier Giroud se tient à l’écoute de ses courtisans sur le marché des transferts. Des clubs intéressés qui devraient surtout se situer en Italie, pays que le Londonien avait failli rejoindre l’année dernière, à l’époque où la Lazio Rome, la Roma et l’Inter Milan s’intéressaient à son profil. Cette fois, c’est le Milan AC qui vient frapper à sa porte, et pas seulement pour prendre des renseignements sur sa situation.

Un accord dès la semaine prochaine ?

D’après Todofichajes, des discussions sont en cours entre les Rossoneri et Olivier Giroud. A noter que l’ancien Gunner d’Arsenal réclamerait un contrat de deux ans assorti d’un salaire annuel à 5 millions d’euros. Des demandes qui n’ont visiblement pas refroidi le club milanais, dont la proposition serait la plus attractive pour l’international tricolore. Du coup, les négociations pourraient déjà aboutir à un accord dès la semaine prochaine. Ce qui permettrait à l’avant-centre de rejoindre les Bleus en étant totalement focalisé sur l’Euro, et non sur son avenir.