Euro : Neymar est jaloux, Immobile est pire que lui

Euro : Neymar est jaloux, Immobile est pire que lui

Icon Sport

Longtemps considéré comme la référence dans le domaine de la simulation, Neymar a peut-être trouvé plus fort que lui dans cet exercice. Vendredi soir, lors du quart de finale de l’Euro remporté face à la Belgique (2-1), l’attaquant italien Ciro Immobile a mis la barre très haut !

Même si le score ne le montre pas forcément, l’Italie a nettement dominé son quart de finale de l’Euro contre la Belgique. La partie a parfois pris des allures de leçon collective tant la Squadra Azzurra était clairement au-dessus. Les observateurs et amateurs de football ont adoré, sauf peut-être lorsque les hommes de Roberto Mancini ont eu tendance à en faire des tonnes.

On le sait, les Italiens sont réputés pour leur vice sur le terrain. Et la partie de vendredi ne les aidera pas à se débarrasser de cette mauvaise image puisque les coéquipiers du gardien Gianluigi Donnarumma, pour conserver leur avantage d’un but en fin de rencontre, ont tout fait pour jouer la montre, quitte à rester au sol après un léger contact. D’ailleurs, l’Italie n’a pas attendu les dernières minutes pour tenter de tromper l’arbitre. Sur l’action du premier but signé Nicolo Barella, on s’aperçoit que Ciro Immobile se tord de douleur après un duel avec le défenseur central de la Belgique Jan Vertonghen.

Immobile fait le buzz

L’arbitre ne siffle pas, donc l’attaquant de la Lazio Rome se roule par terre afin d’attirer l’attention de l’assistance vidéo. Sauf qu’entre-temps, l’action se poursuit et son coéquipier ouvre le score. Il n’était plus nécessaire de simuler, donc Ciro Immobile, comme si de rien n’était, s’est relevé sans la moindre difficulté pour aller célébrer avec ses partenaires. Autant dire que cette séquence fait un buzz énorme sur les réseaux sociaux, où certains critiquent le tricheur, quand d’autres préfèrent en rire. Un internaute a même imaginé un Neymar jaloux, lui qui a longtemps été la référence mondiale de la simulation…