L1 : L'AS Saint-Etienne finalement sauvée par Lyon

L1 : L'AS Saint-Etienne finalement sauvée par Lyon

Icon Sport

L'AS Saint-Etienne occupe toujours la dernière place du classement de Ligue 1 malgré le point arraché dans le derby contre Lyon. Mais l'espoir est revenu du côté de Geoffroy-Guichard.

A quelques minutes près, l’ASSE aurait vécu une sale trêve internationale, puisque sans le penalty égalisateur de Wabhi Khazri dans le temps additionnel, les Verts auraient perdu le derby contre l’OL et auraient pris un énorme coup au moral. Mais ce point pris face au rival régional a provoqué une joie énorme dans le Chaudron et les réactions après la rencontre ont prouvé que ce résultat n’était pas anodin, même s’il laisse l’AS Saint-Etienne à la dernière place du Classement de Ligue 1. Avant le déplacement de dimanche à Strasbourg, les Verts ont le moral et veulent vite confirme que la motivation vue contre l’Olympique Lyonnais n’est pas un feu de paille sans lendemain. Dans les colonnes du Progrès, une légende de l’ASSE croit lui aussi que le match contre l’OL va changer la dynamique stéphanoise et permettre au club du Forez de connaître une grosse désillusion en fin de saison.

L'ASSE se relance grâce à Lyon, Piazza mise dessus

Osvaldo Piazza, c’est de lui qu’il s’agit, en est presque à remercier le club de Jean-Michel Aulas d’avoir relancé l’AS Saint-Etienne. « Pour moi, le derby va être un déclic. J’ai vu une réaction. Comme si l’équipe s’était retrouvée. Les joueurs ont non seulement obtenu un bon résultat, mais ils ont aussi développé un bon jeu. Après un match comme celui-ci, ils doivent prendre conscience qu’ils ont du potentiel (...) Il y a deux ans quand on remporte le derby, on n’était pas supérieur aux Lyonnais, mais on a gagné de cette façon. Cette victoire a déclenché quelque chose. Ce sont des qualités qui sont suffisantes pour décoller. Je les ai vues, il y a dix jours, contre Lyon, c’est pour ça que je pense que ce sera encore le cas cette fois », a confié l’ancien joueur argentin des grandes années de l’ASSE. Roland Romeyer et Bernard Caïazzo pourront envoyer une caisse de champagne à leur homologue lyonnais si les choses s’arrangent pour la formation de Claude Puel.