ASSE : Puel c’est bien, Pascal le grand frère ce serait mieux

ASSE : Puel c’est bien, Pascal le grand frère ce serait mieux

Icon Sport

Seizième de Ligue 1 et balayé par Monaco ce week-end (4-0), Saint-Etienne est dans une situation absolument dramatique.

Les Verts de Claude Puel ne mettent plus un pied devant l’autre et cela commence à devenir très inquiétant dans la course au maintien. Et pour cause, l’ASSE ne compte que quatre points d’avance sur Lorient et Nîmes, preuve que rien n’est encore fait et que Saint-Etienne peut encore craindre une relégation en Ligue 2 à l’issue de la saison. Chez les supporters, les critiques fusent au sujet de Claude Puel et de son projet axé sur les jeunes joueurs. L’ancien manager de Leicester et de Southampton n’est toutefois pas le problème principal des Verts selon Kevin Diaz, lequel a plutôt mis en cause l’état d’esprit des jeunes de l’ASSE sur les ondes de RMC.

« Être un formateur, ça ne veut plus rien dire quand tu entraînes depuis plus de 20 ans au haut niveau. Claude Puel, c’était un formateur il y a 20 ans. Aujourd’hui, Claude Puel est un entraîneur qui a été à la tête de Leicester en Premier League, qui a entraîné des équipes de haut niveau en Angleterre. Et la génération qui arrive aujourd’hui, ce ne sont pas en tant que footballeurs qu’il faut les former, c’est en tant que professionnel. Aujourd’hui, il ne faut plus être un formateur dans le football, il faut être un éducateur, ce n’est plus pareil » a fustigé Kevin Diaz, pour qui il est beaucoup trop facile de taper sur un entraîneur tel que Claude Puel, lequel a fait ses preuves à Nice et mieux encore en Angleterre. Habitué aux standards d’exigence de la Premier League, l’ex-entraîneur de l’OL est certainement tombé de haut en découvrant les mentalités à Saint-Etienne. Et cela est en train de lui coûter très cher avec un groupe sur lequel il ne semble plus vraiment avoir de prise et une terrifiante seizième place.