ASSE : La vente au point mort, Caïazzo et Romeyer accusés

ASSE : La vente au point mort, Caïazzo et Romeyer accusés

Icon Sport

Officiellement ouverts à une vente de Saint-Etienne, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer peinent à trouver des repreneurs crédibles.

Dans l’idéal, les deux patrons de l’ASSE aimeraient trouver un investisseur tel que Frank McCourt, plutôt que de vendre Saint-Etienne à un fonds d’investissement aux intentions douteuses. Mais pour l’heure, cela ne se bouscule pas au portillon. Très impliqué dans le projet de rachat par Peak6 en 2018, Jérôme De Bontin a évoqué dans les colonnes du Progrès le dossier de la vente de l’ASSE. Et selon lui, ce sont précisément les désaccords permanents entre Roland Romeyer et Bernard Caïazzo qui ne permettent pas d’y voir clair rapidement dans ce dossier qui traine en longueur et qui n’est pas parti pour se concrétiser à court terme.

Caïazzo et Romeyer en désaccord permanent ?

« Le problème de Saint-Etienne est que les propriétaires actuels ne peuvent pas s‘entendre entre eux sur la juste décision pour le club. Ils veulent vendre mais ils veulent rester impliqués. Ils ne s’entendent pas dans la vie courante mais sont attachés à la hanche par cet espoir de vendre et récupérer les fonds perdus. S’ils étaient prêts l’un et l’autre à se retirer, le club pourrait rebondir et retrouver sa juste place dans le championnat français. Nous avions cet espoir en 2018 mais nous avons fait marche arrière face aux conflits permanents entre ces deux personnes » a lancé Jérôme De Bontin, ancien président de l’AS Monaco, dans les colonnes du quotidien forézien. Reste maintenant à voir si dans les prochains mois, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer parviendront à mettre chacun de l’eau dans leur vin afin de trouver un repreneur aux reins solides pour le futur de l’ASSE. Car en attendant, les Verts se battent pour le maintien sans briller et sans provoquer de grandes émotions à leurs supporters, une situation qui ne peut plus durer pour un club si historique.