ASSE : D'étranges accusations contre Claude Puel

ASSE : D'étranges accusations contre Claude Puel

L'entraîneur de l'AS Saint-Etienne est sous pression avant le derby contre l'Olympique Lyonnais à Geoffroy-Guichard. Mais désormais Claude Puel est la cible de critiques très précises.

Claude Puel ne l’a pas caché vendredi en conférence de presse, il sait très bien que certains espèrent que l’AS Saint-Etienne se plantera dans le derby contre Lyon histoire d’obtenir sa tête. Mais l’entraîneur des Verts reste droit dans ses bottes, et le duo Romeyer-Caïazzo le sait, il est inutile de compter sur une possible démission de Puel, lequel a bien l’intention d’aller jusqu’au bout de son contrat en juin 2022. C’est dans ce climat très tendu qu’Etienne Green et ses coéquipiers tenteront de changer la donne face à l’OL, alors même que Sainté pointe à une peu glorieuse dernière position au classement du Championnat de Ligue 1. Et à la veille de ce rendez-vous toujours très attendu par les supporters des deux clubs, L’Equipe glisse quelques peaux de banane sous les pieds de Claude Puel, notamment concernant son mercato depuis qu’il a signé à l’AS Saint-Etienne en 2019.

Claude Puel fait des choix qui interpellent l'ASSE au mercato 

Spécialiste des Verts au sein du quotidien sportif, Bernard Lions point du doigt quelques dossiers qui peuvent surprendre. « Le 10 janvier 2020, Kleyveens Hérelle (25 ans) devient la première des neuf recrues de Puel . Il arrive libre d’Avranches (N), où il se trouvait en concurrence en attaque avec Paulin, un des deux fils de Puel. Il repart six mois plus tard. Il n’est pas le seul échec. Encore moins, le plus retentissant. Dépourvue de moyens, l’ASSE l’est aussi en (bonnes) idées et en savoir-faire. Et ce, malgré l’aide de Tom Calvet, agent et gendre de Puel », fait remarquer le journaliste de L’Equipe, histoire de semer le doute sur les motivations de l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne au moment de renforcer le club du Forez. Ce qui est certain, c'est que dimanche soir, peu après 22h30 on en saura probablement plus sur l'avenir commun de Claude Puel et de l'ASSE.