ASSE : 400 000 euros pour sauver les Verts, Dupraz rapplique

ASSE : 400 000 euros pour sauver les Verts, Dupraz rapplique

Alors que Julien Sablé assure l’intérim depuis la mise à l’écart de Claude Puel le 5 décembre dernier, la direction de l’AS Saint-Etienne a bien choisi de nommer Pascal Dupraz.

Pascal Dupraz va bientôt devenir le nouvel entraîneur des Verts. En quête d’un successeur à Claude Puel, l’ASSE a effectivement tranché en la faveur de l’ancien coach de Caen. Au cours de la semaine passée, la direction de Sainté a d’abord essuyé le refus de David Guion, pourtant libre de tout contrat depuis son départ estival de Reims, avant de s’entretenir avec Pascal Dupraz. Mais c’est bien Dupraz qui va empocher la mise, même si l'officialisation prend un peu de temps. En attendant que le départ de Puel soit réglé au niveau juridique, l’ASSE est donc entre les mains de Julien Sablé, qui n’a pas fait mieux que son prédécesseur à Reims samedi (0-2). Malgré tout, le suspense n’est plus permis dans le dossier du futur coach de Sainté, puisque Loïc Perrin a choisi Dupraz. Aux côtés de Jean-François Soucasse, le président exécutif, et de Samuel Rustem, le DGA en charge des activités sportives, le nouveau coordinateur sportif des Verts a effectivement eu la responsabilité de ce choix, selon L’Equipe. 

Sûr de lui après avoir discuté avec des anciens joueurs et des anciens dirigeants de Dupraz, Perrin a dû négocier serré, vu que l’ASSE ne lui a donné qu’une enveloppe de 400 000 euros pour convaincre un nouveau coach, soit un salaire brut mensuel de 30 000 €, plus une prime de maintien fixée à 200 000 euros. Ce qui est loin d'être exceptionnel, compte tenu de la difficile mission à réaliser. Lanterne rouge du championnat après 18 journées, Saint-Etienne est encore dans la course avec seulement quatre points de retard sur le premier non-relégable, Troyes. Mais sachant que l’ASSE n’aura que 200 000 euros de masse salariale pour recruter lors du prochain mercato hivernal, alors que l’effectif vert aurait besoin d’un défenseur et d’un milieu en plus, la tâche ne sera pas facile. Mais cela n’a pas refroidi Dupraz, qui est même prêt à venir sans adjoint pour revenir dans le circuit de la L1. Reste maintenant à savoir si le Haut-Savoyard sera sur le banc lors du petit derby contre Lyon-Duchère (N2) en Coupe de France dimanche prochain…