OL : Une attitude déplorable, Romain Faivre attaqué

OL : Une attitude déplorable, Romain Faivre attaqué

Icon Sport

Le 31 janvier 2022, Romain Faivre quittait Brest pour rejoindre l'OL. Avec lui, le jeune Français arrivait avec pas mal d'attentes. 

Romain Faivre a convaincu l'OL d'aligner 15 millions d'euros + 2 de bonus sur lui à l'hiver 2022. Le joueur de 24 ans sortait de très beaux mois sous le maillot du Stade Brestois. Logiquement, les fans et observateurs lyonnais étaient très impatients de le voir arriver dans le Rhône. Mais rien ne se passe comme prévu pour le natif d'Asnières-sur-Seine. En effet, Faivre se voit très souvent cantonné à un rôle de remplaçant, que ce soit avec Peter Bosz ou Laurent Blanc. Et lorsqu'il rentre, ses prestations sont souvent moribondes. Son rendement inquiète de plus en plus, surtout au vu de l'investissement réalisé pour le recruter. Lors de sa rentrée contre Clermont le week-end passé, Faivre a encore reçu. De quoi attrister et agacer Nicolas Puydebois. 

Romain Faivre, une attitude pointée du doigt 

Dans Tant qu’il y aura des Gones, le consultant n'a pas fait dans la langue de bois au sujet de l'ancien Brestois. « Faivre doit prouver qu’il peut avoir sa place, il n’y est pas, dans l’attitude, dans le non-verbal », a notamment indiqué Nicolas Puydebois, qui a aussi fustigé le rendement d'Houssem Aouar, accusé de ne plus avoir la tête à l'OL : « Aouar… Ce dernier est en fin de contrat l’été prochain et il n’est plus dans le projet, ça se sent, ça se voit. Pourquoi on le met ? ». Alors qu'Aouar devait partir cet hiver, courtisé par la Roma, sa récente blessure au quadriceps va l'éloigner des terrains encore plusieurs semaines. Un casse-tête de plus pour Laurent Blanc, qui ne bénéficie pas d'une profondeur de banc acceptable pour jouer les premiers rôles. L'arrivée de nouveaux joueurs dans ce mercato hivernal n'est pas à exclure, loin de là.