OL : Shaqiri à Lyon, le piège Cornet se referme ?

OL : Shaqiri à Lyon, le piège Cornet se referme ?

Xherdan Shaqiri patiente toujours en attendant de savoir si l'Olympique Lyonnais va trouver un accord avec Liverpool. Mais les Reds ont pris note de l'intérêt de Burnley pour Maxwel Cornet et pensent que l'OL va avoir des moyens financiers supplémentaires.

Le dossier Shaqiri n’a pas réellement avancé ces dernières heures du côté de Lyon, les dirigeants anglais n’étant pas décidés à faire le moindre cadeau à Jean-Michel Aulas. Face à une première offre refusée par les Reds, l’OL ne veut pas faire n’importe quoi, notamment en poussant le curseur financier jusqu’aux 15 millions d’euros initialement demandés par le club de la Mersey. L’ailier international suisse est donc dans l’expectative, même s’il a déjà mené des discussions avec le club français au cas où il devrait rejoindre Lyon d’ici la fin du mercato. L’accord de principe étant trouvé avec Shaqiri, Lyon doit désormais convaincre Liverpool de lui céder Shaqiri à un prix raisonnable.

Et cela ne sera pas chose facile. Car pour la presse anglaise, Jürgen Klopp est persuadé d’avoir la main dans le dossier Xherdan Shaqiri. Les récentes révélations sur l’intérêt de Burnley pour Maxwel Cornet incitent les Reds à prendre leur temps dans les négociations avec l’Olympique Lyonnais. Selon le Liverpool Echo, même si la proposition financière de l’OL est très éloignée de ce qu’exige le club anglais, Liverpool est persuadé que si Juninho arrive à vendre Maxwel Cornet à Burnley pour 15 millions d’euros, alors une grosse partie de cette somme sera mise dans la signature de l’attaquant international suisse. 

Pour l'instant, on en est là dans les discussions entre Lyon et Liverpool pour Xherdan Shaqiri, ce qui fait évidemment stresser les supporters de l'Olympique Lyonnais. Le récent échec dans le dossier André Onana ayant montré qu'il n'est jamais très bon qu'un dossier s'éternise, et cela même si le joueur a déjà trouvé un terrain d'entente avec Juninho. Pour Petez Bosz, qui réclame des renforts, les 15 prochains jours risquent d'être agités.