OL : Riolo traite Aulas de « Nadine Morano du football »

OL : Riolo traite Aulas de « Nadine Morano du football »

Photo Icon Sport

Ce mercredi matin, Jean-Michel Aulas a remis le feu au poudre en s'attaquant au Paris Saint-Germain sauce Qatar, estimant que la signature de Jesé pour 25ME était un nouveau coup porté à la compétitivité de la Ligue 1. Et forcément ce missile tiré sur le prochain adversaire de l'Olympique Lyonnais dans le Trophée des champions, samedi soir en Autriche, n'est pas passé inaperçu. Daniel Riolo, qui avait pourtant reconnu ce week-end qu'il appréciait le patron de l'OL même que il prenait les gens pour des « benêts », s’est agacé, via Twitter, de cette nouvelle flèche de Jean-Michel Aulas. Et ses messages ont été à la hauteur de son énervement.

« Donc Aulas, pourtant grand libéral, veut que le PSG dépense moins. Ok et qui décide de combien ? Des écarts entre les clubs ? Propos absurdes (…) Lui assurément depuis 2010 en dépensant moins il aurait eu les mêmes résultats ! Aulas se plaint de l’hégémonie du PSG. Certes. Celle de l’OL avec sept titres de suite et la tambouille des Seydoux (OL – LOSC), ça le dérangeait moins. Il alimente les cerveaux les plus faibles, les plus ignorants. Il devient la Nadine Morano du foot. Aulas veut que le PSG dépense moins. Qu’il passe voir Micheline à la compta pour parler du salaire de Valbuena. Aulas veut que le PSG dépense moins. Et on fait un championnat entre nous, avec nos petits sous. On sort de l’UEFA ? Aulas veut que le PSG dépense moins. C’est quoi déjà les budgets de la Gantoise et Astra ? Aulas propage la pauvre mentalité et les petites réflexions qui gangrènent notre foot depuis des années. Avant de couiner sur Twitter en 140 signes, ce qui convient à sa démagogie, qu’il explique comment il réforme. L’After l’attend pour le débat. Et enfin je souhaite très sincèrement à Aulas et l’OL de gagner le Trophée des Champions samedi. Ça le ramènera peut-être à la raison (…) La secte OL et tous aveugles disciples du grand JMA déboulent, l'insulte (forcement, pas le cerveau) en bandoulière ! Bonne journée », a balancé le journaliste de RMC, qui a déclenché une bataille rangée entre supporters de l’OL et du PSG.