OL : Peter Bosz en danger à Lyon !

OL : Peter Bosz en danger à Lyon !

Icon Sport

Jean-Michel Aulas a une nouvelle fois soutenu son entraîneur cette semaine, mais Peter Bosz sait bien que le patron de l'Olympique Lyonnais regarde aussi le classement de Ligue 1.

L’enthousiasme généré par la signature de Peter Bosz au poste d’entraîneur de l’Olympique Lyonnais après le départ de Rudi Garcia, et si le coach néerlandais n’est pas encore au niveau de rage provoqué par son prédécesseur, la grogne commence à monter. Car entre les propos enthousiastes de Bosz sur son style de jeu, et la réalité du terrain il y a un monde, et ce lundi, après avoir ramené un point de Bordeaux, 18e de Ligue 1, l’OL pointe à une peu glorieuse 12e place au classement. Bien évidemment, Lyon compte un match en moins, et on saura mercredi soir si cette rencontre face à l’OM se jouera, et si le club rhodanien va s’en tirer sans un retrait de points. Là-dessus, Peter Bosz n’y est pour rien, ce n’est pas lui qui a jeté une bouteille sur Dimitri Payet, mais il est clair qu’au moment où se termine la première moitié de la saison, on a bien du mal à voir où veut en venir le technicien. 

Peter Bosz va vite devoir relancer Lyon

Toujours soutenu par Jean-Michel Aulas, qui s’appuie sur le parcours européen de l’Olympique Lyonnais pour vanter les mérites de son entraîneur, Peter Bosz semble donc relativement tranquille. Mais selon Vincent Duluc, un autre scénario pourrait s’écrire pour l’ancien entraîneur de l’Ajax Amsterdam. « Peter Bosz est vacillant sous le vent de l'hiver. On ne sait rien, en ce moment, de son OL, ni comment il attaque, ni comment il défend, que ce soit à quatre, à cinq, ou bien avec les rares que cela intéressait encore à Bordeaux, dans les dernières minutes où le coaching du Néerlandais a remis les Girondins dans le match. L’OL est douzième et c'est une position à laquelle Peter Bosz aurait du mal à résister à la trêve, parce qu'il est loin du compte, et parce que l'annonce par Juninho de son départ prochain peut pousser le club lyonnais à préparer la suite avec six mois d'avance », prévient, dans son édito, le journaliste de L’Equipe, toujours très bien informé concernant l’Olympique Lyonnais. Et ce n'est pas le prochain match de Ligue 1, contre Lille, qui doit rassurer l'OL et ses supporters.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Olympique Lyonnais (@ol)

Ce lundi, cela commence même à tirer à boulets rouges sur Peter Bosz. « Totalement d'accord avec Dave Appadoo :Quand on ne voit pas de progrès au PSG, on blâme Pochettino. A Lyon, même constat mais étonnamment on épargne Peter Bosz...  », constate ainsi Nabil Djellit, tandis que So Foot manie l'ironie : « La mauvaise nouvelle pour l'OL, c'est que la crise s'installe et que Peter Bosz est en sursis. La bonne nouvelle pour l'OL, c'est que Claude Puel est libre. » Le crédit donné à l'entraîneur lyonnais semble donc disparaître, reste à savoir si Jean-Michel Aulas voudra aller au bout de l'actuelle saison avant de trancher dans le vif. En gagnant des matchs, les joueurs de l'OL pourraient éviter à leur patron de se poser la question.