OL : On ne peut pas acheter tous les Brésiliens, Aulas calme Juninho

OL : On ne peut pas acheter tous les Brésiliens, Aulas calme Juninho

Photo Icon Sport

Nouveau directeur sportif de l’Olympique Lyonnais, Juninho a clairement eu les pleins pouvoirs.

Il a pu nommer Sylvinho comme entraineur, et a immédiatement amené ses pistes sud-américaines. Après le recrutement de Jean Lucas, d’autres pistes brésiliennes, argentines ou uruguayennes ont vu le jour. Comme souvent sur le marché des transferts, tout le monde ne pourra pas signer, et surtout tous les Sud-Américains ne feront pas l’affaire, a tenu à rappeler Jean-Michel Aulas. Plutôt discret sur les choix sportifs, le président lyonnais a tout de même rappelé qu’il allait falloir faire attention aux quotas de joueurs extra-communautaires, ce qui pourrait compliquer la piste Dalbert Henrique par exemple.

« Dalbert fait partie des joueurs qui nous intéressent. Mais on ne pourra pas faire tous les Brésiliens. Le souci, c'est que les règles liées au nombre d'extra-communautaires n'ont pas variées, et on a maintenant trois joueurs avec Jean Lucas, donc il faudra faire un choix pour le quatrième quoi, voilà. Mais c'est vrai qu'il l’intéresse », a expliqué Jean-Michel Aulas sur les ondes de RMC à propos du latéral gauche de l'Inter passé par Nice. Ceci sans compter sur certaines cibles, qui peuvent bénéficier d’un passeport européen et donc éviter l’embouteillage à ce niveau.