OL-OM : Le lanceur de bouteille est « abattu »

OL-OM : Le lanceur de bouteille est « abattu »

Rapidement identifié et interpellé, l’homme qui a lancé la bouteille d’eau sur Dimitri Payet passe en comparution immédiate ce mardi après-midi.

Avant son passage au tribunal, son avocat a pris la parole pour plaider sa cause. Ce supporter de 32 ans, qui ne fait partie d’aucun groupe particulier à l’OL, est un régulier du Groupama Stadium et avant cela de Gerland, où il venait à la plupart des rencontres depuis 20 ans, et n’a jusqu’à présent jamais été épinglé pour le moindre acte dangereux dans les tribunes. Le supporter domicile à Vaulx-en-Velin a été immédiatement placé en garde à vue quelques minutes après son geste, grâce aux caméras de surveillance qui ont pu filmer son geste. Une enquête a été ouverte pour violence avec arme par destination, et l’homme en question ne possède pas un casier judiciaire vierge, puisqu’une condamnation pour recel a été prononcée à son encontre il y a plus de 10 ans, dévoile Le Progrès. 

L’avocat accuse l’OL de négligence

Son avocat a donc décidé de prendre la parole médiatiquement pour essayer de calmer la tempête qui s’abattait sur son client. « Il reconnaît les faits. Quand il a vu que ça partait dans tous les sens, il a pris une bouteille d’eau. Entre la lancer en direction du joueur et l’atteindre, il y a une nuance. Il s’en veut », a tempéré l’avocat, qui est, très rapidement après l’aveu des faits, décidé de passer à l’action. Pour lui, son client est victime d’un lynchage disproportionné. « Il faut apaiser la tension, je regrette ce battage médiatique exagéré. Il regrette profondément, pour tout le monde. Le club, le joueur, le public, lui. C’est un gars abattu », a lancé son avocat, qui a ensuite rejeté une bonne partie de la faute sur l’OL, pour le manque de filets de protection et le fait que des bouteilles d’eau aient été vendues dans le stade. Le fabricant des bouteilles d’eau n’a pour le moment pas été accusé par l’avocat du supporter en question…