OL : Lyon perdant de la baston générale par KO

OL : Lyon perdant de la baston générale par KO

Icon Sport

Au coup de sifflet final du match entre l’OL et Monaco, une bagarre générale a éclaté sur la pelouse et Clément Turpin a distribué les cartons rouges.

Au total, quatre joueurs ont été exclus après le coup de sifflet final de Clément Turpin : Willem Geubbels, Pietro Pellgri (Monaco), Marcelo et Mattia De Sciglio (Lyon). Durant le match, Maxence Caqueret avait également été expulsé pour deux cartons jaunes logiques. Lyon est reparti de la Principauté avec trois points capitaux en poche, mais cette victoire a coûté très cher aux Lyonnais, qui seront totalement décimés pour la réception de Lorient, samedi à 17 heures au Groupama Stadium. Sur son compte Twitter, le journaliste Vincent Duluc a regretté ces cartons rouges en pagaille, qui vont clairement pénaliser Lyon plus que Monaco dans le sprint final pour la troisième place.

« Le vainqueur de la bagarre est clairement Monaco: suspension de Geubbels et Pellegri contre De Sciglio et Marcelo, il n’y a pas photo. Et l’impact peut être énorme sur le sprint » a pesté Vincent Duluc, dont le constat est similaire à celui dressé par Jean-Michel Aulas au micro de Canal + après la victoire de l’OL sur Monaco dimanche soir. « On n'avait aucune raison de se faire agresser en fin de match. Les deux gamins de Monaco sont venus nous agresser. Geubbels devrait faire attention. Marcelo et De Sciglio ont pris. On n'a plus de joueurs, avec Depay et Caqueret suspendus, mais aussi Denayer blessé. On se retrouve malheureux alors que nous n'y sommes pour rien. Je sais que Turpin a reçu des louanges de la part de Monaco mais ce n'est pas normal. On n'a pas de chance avec l'arbitrage. Je compte sur Canal + pour montrer les images » expliquait malicieusement le président de l’OL au coup de sifflet final sur l’antenne de la chaîne cryptée.