OL : Aulas en feu, Geubbels et Turpin accusés !

OL : Aulas en feu, Geubbels et Turpin accusés !

Le président de l'Olympique Lyonnais n'a pas apprécié les incidents intervenus après le coup de sifflet final du match entre Monaco et l'OL. Et Jean-Michel Aulas a vidé son sac contre Clément Turpin et Willem Geubbels.

Malgré la joie d’une incroyable victoire dimanche soir face à l’AS Monaco (2-3), un résultat qui relance l’Olympique Lyonnais dans la course au podium de Ligue 1 et surtout à la Ligue des champions, Jean-Michel Aulas était plutôt remonté dans les couloirs de Louis II. Le président de l’OL n’a pas apprécié les incidents intervenus sur la pelouse juste après la fin du match, un clash qui a abouti à l’expulsion par Clément Turpin de Marcelo et Mattia De Sciglio, ainsi que de deux joueurs de Monaco dont Willem Geubbels, ancien de Lyon. Alors, au moment d’évoquer cette rencontre et cette victoire en or, Jean-Michel Aulas est redevenu l’espace de quelques minutes le roi de la punchline. Pour le patron de l’OL, c'est clair que son équipe a été victime d’un traquenard et que l’arbitre a clairement choisi son camp dans cette bataille rangée qu’a été l’après-match.

Aulas point du doigt Geubbels

Pas loin de crier au scandale, le grand patron de l’Olympique Lyonnais a du mal à digérer ces événements qui ternissent le succès de l’OL et rendent la fin de saison lyonnaise un peu plus compliquée. « On n'avait aucune raison de se faire agresser en fin de match. Il y a les deux gamins de Monaco qui sont venus nous agresser. Geubbels, qui devra faire attention, franchement ce qu'il a fait n'est pas bien, et Pellegri. Et de notre côté c'est Mattia De Sciglio qui a pris et Marcelo. On vient gagner ici avec un match extraordinaire, mais on se retrouve en partant malheureux comme les pierres parce qu'on va se faire sanctionner, et en plus visiblement on n'y est pour rien. Je sais que Monsieur Turpin a reçu des louanges de la part de Monaco, mais ce n'est pas normal. On n'a pas de chance avec l'arbitrage. Je compte sur Canal + pour montrer les images, mais il y avait beaucoup d'adrénaline », avoue Jean-Michel Aulas après une soirée dont la Ligue 1 et les supporters de l’Olympique Lyonnais se souviendront longtemps. Il faudra attendre samedi, et le match contre Lorient au Groupama Stadium pour savoir si cette victoire à Monaco aura un effet négatif pour l'OL, ce qui serait tout de même regrettable pour le suspense incroyable cette saison.