OL : Lyon a raté Erling Haaland de peu

OL : Lyon a raté Erling Haaland de peu

Icon Sport

L'histoire du football compte de nombreux exemples de ce style, mais ce lundi on apprend que l'Olympique Lyonnais a tourné autour d'Erling Haaland sans jamais lui faire une offre.

Il est toujours facile de réécrire l’histoire et la légende du foot est peuplée de ces futures stars qui ont échappé à des clubs pour des raisons diverses et variées. Ce lundi, invité de RMC, Cyril Collot, ancien journaliste d’OL TV, explique qu’il y a quelques années, le club de Jean-Michel Aulas avait un œil très attentif aux performances d’un jeune joueur norvégien, Tord Salte, et Lyon avait même fait signer un contrat d’aspirant au défenseur de 16 ans en juin 2015. A l’époque, Salte était capitaine des U17 de Norvège et semblait promis à un grand avenir et l’OL pensait donc avoir fait une belle opération en allant le chercher au sein du club du FB Bryn, qui évoluait alors en D2 norvégienne. Mais ce que Cyril Collot dévoile, c’est que Tord Salte était le coéquipier et meilleur ami d’un certain Erlind Haaland, qui évolue lui aussi et au même moment dans ce petit club. Les scouts de l’Olympique Lyonnais ont longtemps observé Salte sans voir qu’Haaland, qui était alors le plus petit joueur de son équipe, avait un potentiel énorme. 

Après CR7, Lyon a raté Haaland

Le journaliste raconte la suite. « Ce qui est fou c’est qu’on a appris qu’à cette époque-là, les recruteurs de l’OL sont venus à plusieurs reprises dans cette petite ville de Bryn pour signer Tord Salte, et qu’à ce moment son meilleur ami était Erling Haaland. Et ce dernier n’a pas été repéré par les recruteurs de l’OL. Il avait un an de moins et finalement ils ont pris Salte qui aujourd’hui évolue en Allemagne », explique Cyril Collot, qui vient d’écrire une biographie du cyborg du Borussia Dortmund titré « Erling Haaland, tout d'un grand ». On se souvient que dans le passé, en 2003 précisément, l'Olympique Lyonnais avait été proche de recruter le jeune Cristiano Ronaldo, la légende affirmant que l'OL avait refusé d'inclure Tony Vairelles dans la transaction.