OL : Cristiano Ronaldo à Lyon, ce n'était pas une blague

OL : Cristiano Ronaldo à Lyon, ce n'était pas une blague

Photo Icon Sport

Avant de devenir une star mondiale, Cristiano Ronaldo avait été repéré par l’Olympique Lyonnais. Malheureusement pour le club rhodanien, Manchester United avait été plus rapide.

Que serait devenu Cristiano Ronaldo s’il n’avait pas croisé la route de Sir Alex Ferguson ? Ou plutôt s’il s’était plutôt laissé convaincre par l’Olympique Lyonnais ? Car à l’âge de 17 ans, le jeune prodige n’était pas seulement convoité par le manager de Manchester United. Bernard Lacombe avait lui aussi entendu parler d’un phénomène au Sporting Portugal par l’intermédiaire de son ancien coéquipier à Bordeaux Fernando Chalana. L’ex-conseiller de Jean-Michel Aulas s’était donc envolé avec le président pour observer le futur CR7.

« Il était déjà monstrueux : la vitesse, le jeu aérien, l'endurance, la toucher de balle… Il avait tout », a décrit Lacombe dans les colonnes du Parisien, sans démentir la révélation de Tony Vairelles, qui affirmait que l’OL avait refusé de l’échanger avec Cristiano Ronaldo en 2003. « Les négociations pour Vairelles ? C'était avant. Mais je vous confirme, on était très intéressés par Cristiano lorsqu'il jouait au Sporting », a assumé Lacombe, qui avait eu l’occasion de discuter avec le Portugais.

« Une opportunité manquée »

« C'était un bon gamin, s’est-il souvenu. La tête sur les épaules mais il savait déjà où il voulait aller. Ça ne m'étonne pas quand je vois encore sa forme athlétique aujourd'hui à 35 ans. » De quoi nourrir des regrets pour le club rhodanien, passé à côté d’un gros coup. « Il était déjà cher, s’est défendu Lacombe. Mais en y repensant, c'est vraiment une opportunité manquée. On savait déjà que ça allait être un joueur immense. Pour certains, il y a des évidences. Pour lui, ça l'était. » En effet, Cristiano Ronaldo signait quelques mois plus tard à MU, avec la réussite que l'on connaît...