OL : Les cadors défilent, Aouar a la tête ailleurs

OL : Les cadors défilent, Aouar a la tête ailleurs

A six mois de la fin de son contrat, Houssem Aouar a désormais l’autorisation de discuter avec les clubs de son choix. Et le milieu de l’Olympique Lyonnais ne s’en prive pas, lui que l’on annonce en contact avec de grands clubs en Serie A.

Le rebond d’Houssem Aouar n’aura pas duré très longtemps. Relancé suite à la nomination de Laurent Blanc en octobre, le milieu de l’Olympique Lyonnais s’était montré à son avantage. Le Gone avait même reçu des compliments flatteurs de la part de son nouvel entraîneur. Quelques semaines plus tard, la situation a déjà changé. Son entrée face à Clermont (défaite 0-1) dimanche a déçu le Cévenol. Peut-être parce qu’Houssem Aouar a déjà la tête ailleurs. Rappelons que le milieu polyvalent a entamé les six derniers mois de son contrat.

Le voilà autorisé à discuter avec les clubs de son choix étant donné qu’une prolongation n’est toujours pas d’actualité. On apprend en Espagne que le Betis Séville fait le forcing pour le convaincre. Selon le média Relevo, le club andalou lui aurait transmis une offre pour cinq ans, avec un salaire annuel à 2,5 millions d’euros, plus cinq millions d’euros de prime à la signature et 30% sur sa future revente. Le pensionnaire de Liga, qui compte également sur son attaquant Nabil Fekir pour attirer Houssem Aouar, espère ainsi rivaliser avec les cadors de Serie A cités sur ce dossier.

La préférence d'Aouar

La presse italienne évoque cette semaine un accord entre le Lyonnais et la Roma, qui voudrait conclure son transfert dès cet hiver. Mais les deux formations de Milan seraient également sur le coup, et les Rossoneri auraient les faveurs d’Houssem Aouar. Cette concurrence ne facilite pas la tâche du Betis Séville, d’autant que Nottingham Forest n’a pas non plus oublié le Français dont la cote ne cesse d’augmenter malgré ses performances mitigées.