OL : Laurent Blanc zappe la chanson polémique de Lovren

OL : Laurent Blanc zappe la chanson polémique de Lovren

Icon Sport

Lovren est de retour en France. Après un passage entre 2010 et 2013, le défenseur central revient à l'OL. Mais alors que son retour était vu d'un bon œil, compte tenu de son expérience, la récente polémique autour du Croate pose problème à Lyon.

Depuis quelques jours, l'OL a officialisé le retour de Dejan Lovren. Le défenseur de 33 ans, présent avec la Croatie lors de la Coupe du monde 2022, est au cœur d'une polémique. L'ancien joueur de Liverpool a été filmé en train de chanter la chanson d’un chanteur néo-nazi après la troisième place des Vatreni durant le Mondial au Qatar. Ce chant nationaliste célèbre les crimes des Oustachis, collaborateurs croates de l'Allemagne nazie. Un mouvement séparatiste, antisémite, fasciste et anti-yougoslave dont visiblement Dejan Lovren est attaché. Présent en conférence de presse, Laurent Blanc a préféré écarter la polémique et parler seulement du sportif concernant le recrutement de l'international croate (78 sélections).

Laurent Blanc ne s'attarde pas sur l'extra-sportif

« Pour moi, c’est une bonne recrue. Il peut amener de l’expérience et il sait parler français. Pour être un leader, il faut parler notre langue. En termes de joueur, c’est une bonne recrue. Il n’y a qu’à voir sa carrière. Lovren remplissait ce qu’on recherchait. Son chant ? C’est un chant nationaliste de son pays. Pour le reste, je ne peux pas parler à sa place. Moi, j’ai vu la chose qu’il pouvait amener au club, c’est une bonne recrue. J’ai vu un homme respectueux, pareil avec sa famille. Mais il faudra lui poser la question si vous voulez une réponse. Certaines choses choquent, mais on n’est que des joueurs de football, on n’est pas là pour parler de choses bien plus graves » a déclaré l'entraîneur français qui n'a pas souhaité en rajouter davantage concernant la polémique autour de Dejan Lovren. Le principal intéressé ne s'est pas encore exprimé à ce sujet mais fait en tout cas l'objet de questionnements étant donnée ce comportement pour le moins troublant.