OL : Laurent Blanc viré, il refuse ce choix extrême

OL : Laurent Blanc viré, il refuse ce choix extrême

Icon Sport

L'OL est toujours huitième de Ligue 1, mais quelques résultats défavorables pourraient envoyer Lyon dans la deuxième partie du classement ce dimanche. Laurent Blanc n'a visiblement pas trouvé les bons réglages.

En allant chercher d’urgence Laurent Blanc afin de remplacer Peter Bosz au début de l’automne, Jean-Michel Aulas ne masquait pas sa confiance absolue. Pour le président de l’Olympique Lyonnais, la venue sur le banc de l’OL de l’ancien entraîneur du PSG, de Bordeaux et des Bleus était considérée comme un pas en avant. Mais après quelques mois, le bilan de Laurent Blanc n’est pas fameux, et la défaite contre Strasbourg a souligné le bilan très mitigé du technicien français. Tandis que les Bad Gones ont poussé un énorme coup de gueule, avec quelques débordements, sur les réseaux sociaux, certains se demandent si les dirigeants de Lyon doivent être aussi patients avec Laurent Blanc qu’ils l’ont été avec Peter Bosz. Et dans son débrief sur les réseaux sociaux, SeriousCharly a répondu frontalement à ceux qui réclament le limogeage de l’entraîneur de l’OL.

Laurent Blanc n'est pas le seul coupable à l'OL

Interrogé sur ce sujet, l’influenceur lyonnais ne veut pas tirer sur l’ambulance, estimant que ce dernier ne devait pas porter sur ses seules épaules le poids des mauvais résultats de l’Olympique Lyonnais. « Laurent Blanc out ? On peut parler de Laurent Blanc, effectivement les matchs s’enchaînent et son bilan comptable n’est toujours pas vraiment meilleur que celui de Peter Bosz. C’est un avis personnel, mais Laurent Blanc m’a l’air un peu paumé quand même. Il semble largué dans cet écosystème Olympique Lyonnais en flammes. J’ai l’impression qu’il ne sait pas trop ce qu’il fout là. Son attitude avec Antoine Kombouaré après le match nul à Nantes démontrait non pas un je-men-foutisme sévère, mais une certaine nonchalance. Je ne sais pas s’il a les clés pour aider l’OL, mais se focaliser sur Laurent Blanc ou Toko Ekambi c’est une erreur. Le problème ne vient pas d’en bas, mais d’en haut. Et John Textor doit faire des changements rapidement, ce qu’il a vu a dû lui mettre la puce à l’oreille », explique l’homme aux 80.000 followers.