OL : Boateng impliqué dans un suicide, des accusations lancées

OL : Boateng impliqué dans un suicide, des accusations lancées

Alors qu’il vient de débuter sa saison avec l’Olympique Lyonnais, Jérôme Boateng se retrouve impliqué dans une nouvelle affaire. Le défenseur central fait l’objet d’accusations des médias allemands au sujet du suicide de son ex-compagne Katarzyna Lenhardt.

Jérôme Boateng n’avait vraiment pas besoin de ça. Quelques jours après son premier match de la saison, le défenseur central de l’Olympique Lyonnais se retrouve impliqué dans une nouvelle affaire. Rappelons que l’Allemand est actuellement accusé dans un procès par une ex-compagne qui dénonce des violences conjugales. Mais cette fois, les soupçons concernent une autre ex du joueur. Les médias allemands Correctiv et Süddeutsche Zeitung ont en effet enquêté sur les circonstances du suicide de Katarzyna Lenhardt.

La jeune femme de 25 ans était décédée le 9 février 2021. Et près d’un an et demi plus tard, les investigations sur les causes de sa décision, jusqu’ici très floues, pourraient mener jusqu'à Jérôme Boateng. Car selon les deux médias cités, le défenseur central aurait obligé la Polonaise à signer un accord de confidentialité le 25 janvier 2021 contre sa volonté. C’est en tout cas le récit d’Adrianna Lenhardt, la mère de Katarzyna qui aurait révélé les confidences faites par sa fille environ 15 jours avant le suicide. On apprend que le document signé l’aurait contrainte à garder le silence sur sa relation avec Jérôme Boateng et à supprimer ou détruire tout élément numérique ou matériel en lien avec leur couple.

L'article finalement effacé

Le soir où l’ancien Bavarois a forcé la jeune femme à signer ce contrat, une violente dispute aurait éclaté et la mannequin aurait été blessée à l’oreille, ce que confirmerait une photo. De son côté, l’ancien avocat de Jérôme Boateng affirme que le contrat était l’idée de Katarzyna Lenhardt, dont l’entourage confie pourtant qu’elle se sentait menacée avant son suicide, sans pouvoir s’exprimer à cause de l’accord. Dans la presse people comme sur la toile, toutes ces informations ont fait du bruit en Allemagne. A tel point que les auteurs de l’article l’ont dépublié avant de présenter leurs excuses. Mais les doutes sur Jérôme Boateng sont toujours présents et le parquet de Munich mène son enquête.