OL : Blanc déjà pris au piège d'un mercato raté

OL : Blanc déjà pris au piège d'un mercato raté

Après six matchs sans victoire en Ligue 1, l’Olympique Lyonnais doit réagir à Montpellier ce samedi après-midi. Pour y parvenir, Laurent Blanc essaie de mettre en place sa philosophie. Mais le nouvel entraîneur des Gones rencontre des obstacles notamment liés à la composition de son effectif.

S’il tient à conserver un mince espoir dans la course au podium, l’Olympique Lyonnais n’a plus le choix. Il devient impératif de mettre un terme à la série de six matchs sans victoire qui a fait dégringoler le club rhodanien jusqu’à la 10e place de Ligue 1 après 11 journées. Les Gones se retrouvent à 10 points de la troisième place avant leur déplacement à Montpellier ce samedi après-midi.

Une rencontre durant laquelle Laurent Blanc espère voir des progrès dans le jeu. Le nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais, battu à Rennes (3-2) le week-end dernier pour sa première, a mis l’accent sur la maîtrise du ballon et les attaques placées à l’entraînement. Rien de surprenant puisque le Cévenol met en place sa philosophie annoncée. Celle qui nécessite certaines qualités dans l’entrejeu. Et c’est justement le problème pour Laurent Blanc.

Comme le rappelle le journal L’Equipe, l’ancien coach du Paris Saint-Germain a pour habitude de s'appuyer sur une sentinelle à l’aise balle au pied et capable de distribuer le jeu, soit un profil à la Thiago Motta ou à la Bruno Guimarães... Mais dans son effectif, seul Corentin Tolisso semble en mesure de tenir ce rôle, et le milieu de terrain ne parvient pas à se débarrasser de ses pépins physiques. Le technicien pourrait donc titulariser Thiago Mendes à Montpellier mais on ne peut pas dire que le Brésilien ait les caractéristiques souhaitées.

Un système trop exigeant

Rappelons également que le 4-3-3 de Laurent Blanc demande beaucoup d’efforts aux deux relayeurs. Sauf que les Lyonnais n’ont pas le niveau physique aux yeux de leur entraîneur. « Tu peux avoir un système dans lequel tu veux jouer, mais si tu n'as pas les joueurs pour, ça ne sert à rien, a commenté l’ancien Gone Philippe Violeau dans le quotidien sportif. Le 4-3-3 est très exigeant physiquement et il n'y a pas les joueurs qu'il faut à l'OL. » Déjà un casse-tête pour Laurent Blanc.