OL : Aulas vote pour le pass sanitaire

OL : Aulas vote pour le pass sanitaire

La création d'un pass sanitaire a été adoptée, non sans mal, par les parlementaires français. Pour Jean-Michel Aulas, il est urgent que cette mesure soit mise en place.

Après avoir été rejeté dans un premier temps par les députés français, le projet de loi prévoyant la création d’un pass sanitaire a finalement été adopté dans la nuit de mardi à mercredi après des négociations. C’est une évidence, la création de ce document ne fait pas l’unanimité en France, doux euphémisme, même s’il est évident qu’il facilitera les choses au moment d’organiser la vie de tous les jours, mais également les voyages et les manifestations qui accueillent du public. Ce sera notamment le cas des matchs de football où depuis l’automne dernier il est impossible et interdit d’assister en France. C’est pour cela que le président de l’Olympique Lyonnais s’est lancé dans un long plaidoyer en faveur du pass sanitaire dont Jean-Michel Aulas fait la clé d’une reprise de la vie « normale ».

S’exprimant dans une tribune mise en ligne sur le site de l’OL, le président Aulas ne voit pas d’autre solution. « Contrairement aux épisodes des masques, des tests, et des vaccins, nous avons aujourd’hui la chance de ne pas dépendre de contraintes extérieures, nous pouvons dès maintenant mettre en place ensemble un Pass Sanitaire et devenir l’une des références européennes sur la question. Nous pouvons être maitre de notre destin, proposer un horizon lumineux à tous les Français. Le Pass Sanitaire permettrait à tous ceux qui sont vaccinés, immunisés ou qui présenteraient un test PCR négatif de pouvoir retourner dans les lieux culturels comme les cinémas et théâtres, retrouver le plaisir des festivals, de la passion des stades, des tables de nos restaurants qui font de notre pays une exception. Ils pourraient retrouver du lien social, retourner dans les salles de sport, pratiquer leur passion, faire revivre tout un secteur du sport amateur à l’arrêt (...) Agir dès maintenant c’est préparer l’avenir, donner de l’espoir dans le respect des règles de santé, c’est aussi relancer notre économie. Grâce à ce Pass Sanitaire nous pourrons nous retrouver dans une grande partie des lieux culturels, stades. Nous pourrons organiser des événements avec des personnes immunisées que ce soit par le vaccin ou après avoir déjà contracté le virus, avec des supporters présentant des tests négatifs dans un contexte où ces derniers sont de plus en plus précis et rapides », explique notamment le patron de l’Olympique Lyonnais, qui mène également la bataille pour la vaccination, Jean-Michel Aulas ayant rapidement mis à la disposition des autorités le Groupama Stadium afin d’en faire un vaccinodrome.