OL : Aulas évite de disjoncter, il voit rouge

OL : Aulas évite de disjoncter, il voit rouge

Icon Sport

La fin du match Montpellier-OL a été tendue, notamment à cause d'une échauffourée à la 73e minute. Celle-ci a mis aux prises le Lyonnais Diomandé, auteur d'une faute sur Wahi, et Mavididi. Les deux hommes ont été exclus, ce que ne comprend pas Laurent Blanc.

L'OL a enfin vécu un bel après-midi, samedi à la Mosson. Les Lyonnais ont renoué avec le succès après une prestation de bonne qualité face à Montpellier. Toutefois, un gros point noir est à noter dans cette rencontre : l'expulsion de Sinaly Diomandé. Le défenseur central ivoirien s'est rendu coupable d'une faute d'anti-jeu sur Elye Wahi à la 73e minute. Derrière, des mots ont été échangés entre les deux hommes puis la tension a augmenté avec l'arrivée agressive de Stephy Mavididi. L'attaquant anglais est venu au contact avec Diomandé avant que les coéquipiers des deux joueurs n'interviennent.

Aulas au créneau pour que le rouge soit annulé

L'arbitre Thomas Léonard a alors pris la décision de donner un carton rouge direct à Sinaly Diomandé et à Stephy Mavididi. Une exclusion qui n'aura pas eu de conséquences négatives pour l'OL sur ce match mais qui est synonyme de suspension dans un futur proche. Une mauvaise nouvelle pour Laurent Blanc, lequel va peiner à établir sa prochaine composition en défense centrale. Surtout qu'il ne comprend pas ce que l'on reproche à son défenseur sur l'action en question. 

« J'étais loin, je ne sais pas ce qu'il s'est passé, je n'ai pas trop compris. J'ai plutôt pensé que Sinaly était là pour calmer, mais apparemment l'arbitre ne l'a pas interprété de la même façon. […] C'est vrai que ça pose un problème s'il est absent. On avisera, on changera, c'est le rôle de l'entraîneur de réfléchir à ça. Mais on a moins de solutions défensives qu'offensives », a t-il réagi en conférence de presse. La réponse a été encore plus incisive du côté de Jean-Michel Aulas sur Twitter. « Je m’interdis de commenter directement les consignes données par la DTA mais comment ne pas siffler pénalty sur Maxence et plus grave encore le rouge sur Sinaly qu’il faudra analyser en commission ! Il semble que : les arbitres soient bons, et la VAR qui ne corrige pas : pourquoi ? », a t-il posté. En attendant une décision de la commission de discipline, l'OL n'a plus que trois défenseurs centraux disponibles pour les prochaines échéances en Ligue 1.