Le meilleur et le pire président de L1 ? Aulas et… Aulas !

Le meilleur et le pire président de L1 ? Aulas et… Aulas !

Photo Icon Sport

Si l’omniprésence et les commentaires de Jean-Michel Aulas agacent la plupart des observateurs, ces derniers n’en restent pas moins conscients que le dirigeant de l’OL réalise un énorme travail depuis des décennies. Si bien que même Pierre Ménès s’est senti obligé de désigner JMA comme le meilleur président de Ligue 1.

« Aulas, parce que même quand il est chiant, c'est le meilleur. C'est quelqu'un qui aime profondément l'OL, qui ne vit que pour son club, a-t-il reconnu sur le site de Metronews. Je me souviens de ce qu'était Lyon quand j'ai débuté à L'Equipe (en 1984) : un club de D2 qui faisait rigoler tout le monde, où il y avait tout le temps le bordel, plein d'histoires... Il faut bien voir ce qu'il en a fait et ce qu'il est en train de réussir. L'OL, avec son stade des Lumières, qui sera un stade privé, va mettre 20 ou 25 ans dans la vue de tous les clubs français, à part le PSG, tant que les Qataris sont là. » 

Mais Pierre Ménès n’a pas pour autant oublié les conflits entre dirigeants souvent lancés par Jean-Michel Aulas. Du coup, son nom est également cité au moment de désigner le pire président : « Ce qui m'a gonflé, ce sont les guéguerres Aulas-Labrune, même celle avec Nasser Al-Khelaïfi. Il y a eu beaucoup de tension et de mauvaise foi. Canal+ a même été pris en otage. Ça manquait un peu d'élégance, de fair-play et de sang-froid », a critiqué le consultant de la chaîne cryptée, à la fois admiratif et agacé par le patron lyonnais.