Aulas promet cinq gros renforts à l'OL et boucle le cas Lacazette !

Aulas promet cinq gros renforts à l'OL et boucle le cas Lacazette !

Photo Icon Sport

Jean-Michel Aulas est revenu avec le moral dans les chaussettes de l’Emirates Cup, à la fois parce qu’il n’a pas apprécié ce qu’il a vu lors du match Arsenal-OL, reconnaissant qu’il n’avait pas dormi la nuit suivante, mais également parce qu’il a encore perdu un joueur, Clément Grenier. Mais le président de l’Olympique Lyonnais n’a pas mis longtemps à rebondir et ce mardi, dans Le Progrès, il annonce que le recrutement de l’OL va subitement s’accélérer et probablement étonner pas mal de monde.

L'OL va surprendre avec ses renforts

« Nous pourrions enrôler cinq joueurs, un latéral droit, un arrière central, et trois milieux, deux relayeurs et un offensif. Ils sont tous internationaux (…) On va être surpris par la qualité des noms qui vont apparaître et je pense que d’ici 8 jours on aura bouclé la plupart des dossiers », précise Jean Michel Aulas, qui confirme que l’Olympique Lyonnais recrutera un défenseur central, un latéral droit, un milieu offensif et deux milieux relayeurs. Concernant le défenseur, le patron de l’OL a indiqué qu’il n’avait pas abdiqué dans la piste Nkoulou, mais qu’il s’était fixé une date limite pour le recruter. « L’offre est de 8 millions plus 2 millions. J’ai fixé la dead line au 7 août. Le joueur veut venir, on l’attend. L’OM le bloque, mais on est OK avec Nico. S’il ne vient pas, nous avons deux autres pistes », précise le président du club rhodanien.

Lacazette restera à Lyon quoi qu'il arrive

Enfin, dans le dossier Alexandre Lacazette, et n’ayant pas encore obtenu la prolongation de contrat de son meilleur buteur, Jean-Michel Aulas a pris une décision forte : « On lui a proposé un contrat jusqu’en 2020. S’il n’accepte pas, il aura de toute manière son contrat jusqu’en 2018, et sera avec nous cette saison. S’il pourrait partir en août ? Non, de toute manière, l’OL n’a pas besoin d’argent… ». Qu’on se le dise, Jean-Michel Aulas is back.