Nice : Galtier pique sa crise, ça secoue !

Nice : Galtier pique sa crise, ça secoue !

Icon Sport

Trois défaites en cinq matchs amicaux, cela commence à faire trop pour Christophe Galtier, le nouvel entraîneur de Nice.

En quittant Lille pour rejoindre Nice cet été, Christophe Galtier savait qu’il débarquait dans un projet où tout était à faire, ou presque. C’est d’ailleurs ce qui a séduit le natif de Marseille, qui a préféré Nice à l’Olympique Lyonnais. Mais ce début de préparation n’est pas au goût de Christophe Galtier, visiblement très agacé par le niveau de certains de ses joueurs. Après la défaite de l’OGC Nice contre l’Union Berlin, la troisième en cinq matchs amicaux, le champion de France 2021 a piqué sa première crise en fustigeant ses joueurs. Un premier coup de gueule qui ne manquera pas de provoquer une remise en question au sein de l’OGC Nice…

« On fait avec les forces disponibles en ce moment mais on souffre. Il faut qu’on se remplisse physiquement mais on peut souffrir parce que l’adversaire en ce moment est meilleur que nous, et tous les adversaires sont meilleurs que nous. Il faut simplement avoir de la personnalité, ne pas subir les événements, montrer plus de caractère y mettre plus d’intensité même si c’est plus difficile parce qu’on a un groupe plus que jeune, un groupe qui n’est pas encore là. Evidemment qu’il y a un problème de niveau, de valeur individuelle et de niveau d’équipe. Ça se ressent automatiquement face à une équipe comme l’Union Berlin qui a fini septième la saison dernière. On a vite vu la différence, même s’il y a eu quand même des choses intéressantes. On prend un deuxième but sur coup de pied arrêté comme contre Kiev, on a corrigé ça en vidéo. On a travaillé sur le terrain mais on renouvelle les mêmes erreurs. C’est une phase d’apprentissage, il faut qu’on apprenne rapidement parce que la compétition c’est autre chose » a lancé Christophe Galtier devant les micros du club azuréen. Les joueurs de Nice sont prévenus, il y a encore beaucoup de boulot à deux semaines de la reprise de la Ligue 1.