Nantes : Kita écoeuré par « les délinquants »

Nantes : Kita écoeuré par « les délinquants »

Le FC Nantes va porter plainte suite aux graves incidents intervenus dimanche soir à La Beaujoire. Waldemar Kita réclame de lourdes sanctions contre les supporters concernés.

Dans un communiqué, le FC Nantes a vivement réagi suite à l'agression de plusieurs de ses salariés dans la foulée du match contre Toulouse. « Le FC Nantes condamne fermement l’inacceptable attaque dont le club a été la victime hier soir à l’intérieur même de la Beaujoire. Une trentaine d’individus cagoulés ont attaqué la Beaujoire en s’introduisant de force et avec violence au sein même du stade. Malgré l’intervention de la sécurité, un déchaînement de violence injustifiable a mis en danger l’intégrité des personnes présentes sur place (salariés, agents de sécurité). Aujourd’hui, le FC Nantes déplore des blessés et craint le pire à l’avenir. Cette escalade de la violence allant de la perturbation des entrainements jusqu’à l’intrusion d’un groupe d’individus cagoulés en passant par la simulation d’un enterrement est plus qu’inquiétante. Ces agissements irresponsables et inacceptables doivent être condamnés avec la plus grande sévérité. Bien évidemment, une plainte sera déposée dans les prochaines heures auprès du procureur de Nantes », précise, dans un communiqué, le FC Nantes.

De son côté, Waldemar Kita, est scandalisé : « C’est l’ensemble du FC Nantes qui est en état de choc après les évènements inadmissibles d’hier soir. Cette attaque abjecte et honteuse a été vécue en direct par de nombreux salariés du club. Je leur apporte tout mon soutien. Ce qui s’est passé hier soir doit être pris très au sérieux et mérite la plus grande sévérité pour ces délinquants qui menacent des salariés du club et saccagent l’enceinte sportive. »