Montpellier : 4 personnes en garde à vue après le match MHSC-OM

Montpellier : 4 personnes en garde à vue après le match MHSC-OM

Le match Montpellier-Marseille a été gâché par l'attitude de quelques supporters du MHSC qui ont jeté des projectiles sur les joueurs de l'OM. La police a interpellé quatre individus soupçonnés d'être parmi les fautifs.

Face à la pluie de projectiles qui visaient les footballeurs marseillais, et notamment Valentin Rongier qui a reçu une bouteille en plein visage, l’arbitre de la rencontre entre Montpellier et l’Olympique de Marseille, dimanche soir à la Mosson, a été contraint de renvoyer les deux équipes aux vestiaires en attendant que la sécurité fasse son travail et que le calme revienne. Il restait alors un peu plus d’une minute à jouer, et finalement la rencontre est allée à son terme après une longue attente. Mais dans les coulisses du stade héraultais, les forces de l’ordre ont visionné les images des caméras qui surveillent les tribunes, et cela a déjà permis d’identifier quelques-uns des fauteurs de troubles.

Jet de projectiles et menaces contre des supporters de l'OM, bingo !

Ce lundi, l’AFP confirme l’interpellation de quatre spectateurs, dont deux l’avaient été directement dans le stade. Il s’agit de supporters de Montpellier à qui l’on reproche d’avoir jeté des projectiles vers les joueurs marseillais, mais également pour deux d’entre eux d’avoir menacé des leurs homologues de l’Olympique de Marseille afin qu’ils retirent et donnent leurs maillots. Les quatre supporters en question ont donc été placés en garde à vue et devraient rapidement en savoir plus sur la suite des événements. Du côté du MHSC on espère échapper à une lourde sanction suite à ces incidents.