MHSC : Cabella meneur d’une Dream Team, Montpellier lance le projet

MHSC : Cabella meneur d’une Dream Team, Montpellier lance le projet

Photo Icon Sport

Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou gauche en août dernier, Rémy Cabella ne retrouvera pas les terrains avant plusieurs mois.

En attendant son retour à la compétition, le milieu offensif ne se soigne pas avec les installations de Krasnodar. Le Français a en effet obtenu l’autorisation de poursuivre sa guérison à Montpellier, qui l’a évidemment accueilli à bras ouverts. D’ailleurs, le club héraultais serait même prêt à lui offrir beaucoup plus si l’en croit Laurent Nicollin, qui rêve de récupérer Cabella et le reste de l’équipe vainqueur de la Gambardella en 2009.

« Il n’y a pas de rêves secrets, c’est une envie, a confirmé le président du MHSC à Allez Paillade. J’ai régulièrement Benji (Stambouli), de temps en temps on s’envoie des SMS, tout comme Rémy auquel j’ai dit d’aller prendre ses sous en Russie avant de revenir chez nous dans deux ans (sourire). Si deux-trois jeunes champions, qui ne seront plus jeunes d’ailleurs, peuvent et veulent revenir comme l'ont fait Carrotti, Delaye ou Rouvière à 30-31 ans… Pas à 35 ans hein, on n’est pas des abrutis (rires). »

Stambouli, Belhanda, Martin…

« C’est vrai que Rémy a tenté le coup il y a deux ans avant d’aller à Saint-Etienne, quand ça n’allait pas à Marseille mais son salaire… Même pas en rêve je pouvais le payer quoi… Donc voilà, il est allé à Saint-Etienne, ça lui a fait un tremplin pour aller en Russie tant mieux pour lui. La porte lui est ouverte comme à Benji, comme Younès (Belhanda) comme Jonas (Martin). Nos portes sont toujours ouvertes pour récupérer ces jeunes. Jeunes champions de France. Après, quand et comment, est-ce que ça se fera ? On le saura dans trois-quatre ans », a annoncé un Laurent Nicollin apparemment nostalgique