ASM : Monaco menace, Dirar fait machine arrière

ASM : Monaco menace, Dirar fait machine arrière

Photo Icon Sport

Coupable d'une contestation plutôt agressive auprès de l'arbitre Tony Chapron lors de Monaco-Nice en février dernier (1-0, 25e journée), Nabil Dirar avait écopé de huit matchs de suspension.

Une sanction que le club de la Principauté avait contestée tout en condamnant l'attitude de son joueur, qui avait reçu une amende. Mais comme nous vous l'indiquions jeudi, le milieu offensif a refusé la sanction infligée par ses dirigeants, lesquels ont donc menacé de lancer une procédure disciplinaire pouvant mener à une mise à pied.

Suffisant pour calmer Dirar apparemment. « Ce vendredi matin, Nabil Dirar a reconnu son erreur et présenté ses excuses à la direction et à l'ensemble du groupe professionnel, a indiqué Monaco dans un communiqué. L'affaire est donc close et Nabil Dirar est à la disposition de l'entraîneur, Leonardo Jardim. » Le Marocain pourrait donc figurer dans le groupe pour le déplacement à Lille dimanche (14h).