LOSC : Mis sous pression, Bielsa explique qu'il n'est pas fou

LOSC : Mis sous pression, Bielsa explique qu'il n'est pas fou

Photo Icon Sport

Le mauvais début de saison de Lille a forcément fragilisé le projet du LOSC, même s’il n’en est qu’à ses balbutiements.

Mais avec un personnage comme Marcelo Bielsa en figure de proue, ses détracteurs n’ont pas mis longtemps pour lui tomber dessus, notamment sur ses choix surprenants et pas souvent payants depuis le début de l’exercice. On pense notamment au passage manqué de Thiago Maia en arrière gauche, au positionnement étonnant d’Ibrahim Amadou coincé entre la défense et le milieu, et aussi de l’alignement de Nicolas Pépé en pointe, alors que l’ancien angevin peine à s’y illustrer. A tout cela, El Loco a répondu posément, tout en expliquant qu’il n’y avait aucune tension dans le groupe malgré ces tâtonnements.

« Je crois qu’Ibrahim Amadou est un grand défenseur central. Jusqu’à présent, c’est le meilleur joueur de l’équipe. Je me méfie toujours de ma propre opinion mais nous avons l’habitude de noter les joueurs après chaque match avec mon staff et nous sommes toujours d’accord pour dire qu’Ibrahim Amadou a bien joué (…). J’ai soutenu les achats de Thiago Mendes et Maia car je savais qu’ils pouvaient jouer arrière gauche. Je pense que Maia peut devenir un grand latéral gauche. Je ne dis pas ça parce que je suis obstiné. Je vois ses caractéristiques (…). Pepe, j’ai regardé tous ses matches en Ligue 1. Ce n’est pas un buteur mais je n’ai jamais vu un de ses matches sans qu’il n’arrive à se créer 3-4 occasions de buts. Je pense qu’il est davantage un joueur axial que de côtés. Il est toujours attiré par le but. Il faut observer ses matches précédents », a expliqué l’entraineur argentin, qui a au moins le mérite de s’expliquer sur chacun de ses choix, même s’il n’y a que le retour du jeu et des victoires qui pourra remettre le LOSC dans le bon sens.