L1 : Le coup de force, Lille retient Galtier !

L1 : Le coup de force, Lille retient Galtier !

Icon Sport

Un temps dans le viseur de l’OL et priorité absolue de Nice, Christophe Galtier est toujours, officiellement, l’entraîneur de Lille.

En effet, Christophe Galtier a toujours un an de contrat avec Lille, ce que l’on a tendance à oublier au moment d’évoquer son avenir. Longtemps annoncé proche de Lyon, qui a finalement recruté Peter Bosz, le natif de Marseille est la priorité de Nice. Mais son président Olivier Létang est bien décidé à le conserver au LOSC. Dans une interview accordée à RMC, l’ancien dirigeant du Paris Saint-Germain a bien fait comprendre que si un club voulait s’attacher les services de Christophe Galtier, il allait falloir passer à la caisse. Un bon moyen de rappeler à tout le monde que c’est le LOSC qui a le contrôle total de l’avenir de l’ancien entraîneur de l’ASSE.

« Je suis questionné en permanence sur le recrutement du futur entraineur du LOSC.  Aujourd’hui et sauf évolution, notre entraineur sous contrat est Christophe Galtier. J’ai bien reçu son message exprimant son souhait de changer et je le comprends, même si mon souhait est qu’il reste. Lyon m’a informé a posteriori des discussions mais a eu la courtoisie et l’éthique de le faire. J’entends parler de contacts avancés avec Nice, qui ne nous a jamais contacté, contrairement à ce que prévoient les règlements. Avant de m’exprimer sur l’avenir, j’attends qu’un club me contacte pour officialiser son souhait de recruter Christophe. Il y aura une négociation car Christophe est pour nous, et probablement pour son futur club, un actif essentiel dans les succès à venir. Et il lui reste un an de contrat. Je défendrai les intérêts du LOSC et de toute sa communauté, comme je le ferais dans le cadre du transfert d’un joueur clé. Les récents transferts d’entraineurs en Allemagne et au Portugal démontrent que les contrats ont de la valeur » a fait comprendre Olivier Létang, qui a par la suite reconnu que le LOSC étudiait plusieurs profils d’entraîneurs pour compenser le probable départ de Christophe Galtier. Ces derniers jours, les noms de Thiago Motta, Laurent Blanc ou encore Claudio Ranieri ont filtré.