Vitré-Nantes à La Beaujoire, c'est le scandale en Bretagne !

Vitré-Nantes à La Beaujoire, c'est le scandale en Bretagne !

Lors du tirage au sort des 16es de finale de la Coupe de France, les amateurs de Vitré étaient frustrés de tomber sur la boule du FC Nantes. Une déception qui s’empire de jour en jour…

Vitré rêvait de recevoir un club comme le PSG, l’OM ou l’OL en 16es de finale de la Coupe de France. Sauf que le tirage au sort a offert une affiche contre le FCN au club de N2. Un match tout sauf inédit, puisque le club breton avait déjà affronté Nantes en Coupe de France il y a deux ans… Autant dire que Vitré voulait de la nouveauté après avoir sorti Panazol en 32es au tour précédent. Mais ce ne sera donc pas le cas. Une première déception suivie d’une autre, puisque la rencontre ne pourra pas avoir lieu au Stade Municipal de Vitré, celui-ci n’ayant pas été validé « pour raisons de sécurité » par la commission fédérale de la compétition. Et ce jeudi, la FFF a décidé d’inverser la rencontre, qui se jouera au Stade la Beaujoire, le dimanche 2 janvier à 13h45. Un vrai coup de massue pour Stéphane Maga.

« On se met en plus un nouvel handicap sur le plan sportif en allant à la Beaujoire »

« La fédération vient de confirmer l'inversion de la rencontre, mais on ne capitule pas. On va tenter tous les recours possibles pour recevoir le FCN chez nous à Vitré. On veut faire une belle fête du football chez nous. Laval ? Il y a deux ans, on avait joué contre Nantes un quart de finale là-bas, il y avait eu 11.000 personnes, mais cela ne nous avait rien rapporté du tout... Le FCN avait en plus pris sa part de la recette. Le scénario le plus viable économiquement et le moins difficile à gérer pour nous, c'est de recevoir dans notre stade. On se met en plus un nouvel handicap sur le plan sportif en allant à la Beaujoire. La maire de Vitré, Isabelle Le Callenec, n'accepte pas non plus cette décision de la FFF. Elle discute encore maintenant avec les instances pour faire changer la décision… Je n'en veux pas au FCN, ce n'est pas de leur faute. Si on doit aller à la Beaujoire, je vais leur demander de la souplesse sur le nombre d'invités réservé au club visiteur par exemple et qu'on puisse faire une belle fête du foot chez eux… », a balancé, sur RMC Sport, le président de Vitré, qui va se battre jusqu’au bout pour jouer ce 16e de Coupe de France à Vitré.