Droits TV : Une négociation à 4,5 ME, Le Graët s'étouffe

Droits TV : Une négociation à 4,5 ME, Le Graët s'étouffe

Quasiment neuf mois plus tard, la Fédération Française de Football n’a toujours pas touché une partie des droits TV de la Coupe de France.

Les diffuseurs que sont Eurosport et France Télévisions évoquent le changement de format lié aux conditions sanitaires pour éviter de s’acquitter d’une facture de 4,5 ME au total. Les deux chaines souhaitent ainsi bénéficier d’une remise de 30 % sur le montant total des droits en raison de la modification de la formule, qui a tout de même réussi à faire se dérouler la Coupe de France avec les clubs amateurs, ce qui était loin d’être gagné au début de l’année 2021. Visiblement, la FFF, qui était persuadée que les deux diffuseurs allaient finir par régler la note, va devoir se mettre à table pour négocier. Selon L’Equipe, c’est en tout cas ce qu’attendent France Télévisions et Eurosport, pour qui ce changement de formule implique une évolution dans le contrat.

Fidèle à ses habitudes, Noël Le Graët a assuré au quotidien sportif que tout allait très bien se passer et se régler rapidement. Il avait aussi dit ça au mois de janvier… « On est en discussions, pas en conflit. Cela se terminera rapidement. Ils veulent payer un peu moins. La Fédération a fait ce qu’il fallait. On ne l’a pas beaucoup souligné, mais cela a été très compliqué. On a tenu nos engagement sur tous les tours. Ils veulent payer moins cher. Moi j’aimerais qu’ils payent un peu plus. La finale a opposé le deuxième (PSG) au troisième (Monaco) de Ligue 1. Qu’est ce qu’ils veulent de plus ? », a balancé le président de la FFF, qui trouve clairement cette demande osée alors que la Coupe de France est allée au bout, avec également des confrontations entre amateurs et pros, et des surprises. L’OM peut notamment le confirmer.