Les déplacements de supporters, c'est fini ?

Les déplacements de supporters, c'est fini ?

Icon Sport

Suite aux récents incidents à Nice avec les supporters de Cologne, et alors que Marseille est en état d'alerte avec la venue de Francfort, la question d'interdire les déplacements pour les supporters en coupe d'Europe est mise sur le devant de la scène.

Cette saison encore, alors qu'elle ne fait que débuter, des incidents ont éclaté entre des supporters dans un stade ou même en dehors, et à plusieurs reprises. À l'occasion du match de Ligue Europa Conférence, des fans de l'OGC Nice et de Cologne se sont battus dans les travées de l'Allianz Riviera juste avant le début de la rencontre. Deux supporters ont notamment été gravement blessés. Avant la rencontre entre l'OM et l'Eintracht Francfort en Ligue des Champions, 1200 policiers sont mobilisés autour et dans le Vélodrome pour assurer la sécurité de la rencontre. La mobilisation de masse d'officiers de force de l'ordre est devenue désormais une obligation, ce qui ne plaît pas à tout le monde. C'est le cas d'un syndicat de police marseillais qui déplore l'attitude des supporters de football. Pour lui, la présence des policiers n'est pas une solution, il faut prendre une décision beaucoup plus radicale.

Vers la fin des déplacements en coupe d'Europe ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par OGC Nice (@ogcnice)

Sur le plateau d'Estelle Midi, le syndicat de police a demandé l'interdiction de déplacements pour les supporters. « Il y a une solution miracle à tout ça. On interdit les déplacements de supporters, tout simplement. Il faut vendre les billets aux Marseillais pour les matchs ici (au Vélodrome) et quand il y aura le match à Francfort, on ne vend les billets qu'aux Allemands. Ce n'est plus possible » a confié celui qui avait également déploré de nombreux incidents la saison dernière lors des matchs de l'OM face à Athènes ou contre le Feyenoord. Ce mardi à Marseille, plus de 3 200 supporters allemands sont attendus ce mardi 13 septembre pour la réception de l'OM face au dernier vainqueur de l'Europa League. Au Vélodrome en premier lieu, mais de nombreux fans allemands sans billets sont également venus. Dans le stade, en cas de débordements, de graves sanctions pourraient être prises par l'UEFA, lassée de voir Marseille, déjà sous le coup d'un sursis la saison passée et d'une enquête pour les récents évènements à Tottenham, être souvent cité.