LdC : Monaco craque au PSV, le foot français pleure

LdC : Monaco craque au PSV, le foot français pleure

Icon Sport

3e tour préliminaire retour de la Ligue des champions

Philips stadion (Eindhoven)

PSV-Monaco 3-2 après prolongation (aller 1-1)

Buts pour le PSV : Veerman (21e), Gutierrez (89e), De Jong (109e)

Buts pour Monaco : Maripan (58e), Ben Yedder (70e) 

Malgré de très nombreuses occasions et une supériorité dans le jeu, Monaco revient d'Eindhoven avec une défaite 3-2 après prolongation et une élimination de la Ligue des champions. Il n'y aura que le PSG et l'OM en poules de la C1.

Après un match aller frustrant, Monaco devait se montrer conquérant pour gagner et se qualifier. Malheureusement, l'ASM montrait un visage tout autre que celui voulu étant mis en difficulté en début de match. Peu incisifs devant, les Monégasques étaient punis derrière. Bien servi par un centre de Mwene et complètement oublié dans la surface par la défense monégasque, Veerman venait tromper Nubel comme au match aller pour placer le PSV aux commandes. Saibari était tout proche de doubler la mise après avoir piqué le ballon à Vanderson au centre du terrain mais sa frappe filait au-dessus du but de Nubel (28e). Après une nouvelle frappe dangereuse de Veerman (42e) captée par Nubel, Ben Yedder venait réveiller les siens. Le capitaine de l'ASM butait toutefois sur la main ferme de Benitez.

Après la pause, Monaco réagissait enfin. Sur un bon coup-franc de Henrique, Maripan plaçait une puissante tête qui heurtait le poteau du PSV. Un premier avertissement avant sanction immédiate de la part du Rocher. Sur un corner, un cafouillage avait lieu dans la surface du PSV et en renard des surfaces, Maripan trompait Benitez de près. Relancés, les Monégasques enfonçaient le clou. Martins offrait un caviar à Ben Yedder qui concluait d'une frappe croisée. Le PSV était éteint et Monaco pouvait tuer le match. Embolo partait au but et était taclé de manière limite par Obispo. Une minute plus tard, les Néerlandais égalisaient après une tête à bout portant et à l'extrême limite du hors-jeu de Gutierrez pour arracher la prolongation. 30 minutes de plus où Monaco restait offensif. Embolo venait tout de suite trouver la barre adverse d'une tête (93e). Monaco était plus pressant mais c'était pourtant le PSV qui faisait la différence. 

Monaco en Ligue Europa, PSV-Rangers en barrages

Sur un superbe centre de Teze, De Jong fusillait de la tête Nubel pour placer les Néerlandais devant à dix minutes de la fin. Ce temps était utilisé à fond par le club princier mais en vain. Monaco devait céder 3-2 face au PSV, non sans regrets. L'ASM est reversé en phase de poules de la Ligue Europa tandis que le PSV retrouvera les Glasgow Rangers en barrages pour la Ligue des champions. Une bien mauvaise affaire pour la Ligue 1, qui voit sa cinquième place menacée par le championnat néerlandais.