Droits TV : Canal et BEin ont magouillé, Mediapro accuse

Droits TV : Canal et BEin ont magouillé, Mediapro accuse

Photo Icon Sport

Nouvel acteur du grand jeu des droits télés dans le paysage français, Mediapro s’est pris une petite claque qui a beaucoup de mal à passer cette semaine.

Le groupe espagnol a perdu la bataille des droits pour les matchs de Ligue des Champions pour la période de 2021 à 2024, dans une terrible lutte à quatre qui concernait également RMC Sport, Canal+ et BEin. Pour le directeur de Mediapro, il y a toutefois un hic de taille dans l’attribution, et le groupe télévisuel compte bien porter plainte pour avoir toute la lumière dans cette affaire. En effet, le patron du groupe est persuadé qu’il y a eu quelques manoeuvres pas nettes pour déboucher à ce résultat.

« Il y a eu une magouille. Nos offres étaient meilleures sur les deux tours. Depuis hier après-midi, l'UEFA était en train de tenter d'arriver à cet accord entre Canal+ et beIN Sports pour faire monter l'offre... Mais on ne nous a pas donné l'opportunité de faire quelque chose. Nous allons attaquer l'UEFA en justice, en Suisse, pour demander l'accès à la documentation de l'appel d'offres, du premier et du deuxième tour. Si nous pouvons le faire dès aujourd'hui, nous le ferons. Nous souhaitons que les offres remises par chacun soient rendues publiques. Nous sommes convaincus d'avoir gagné l'appel d'offres... Après, il y a eu du mouvement entre hier après-midi et ce matin pour arriver à mettre d'accord Canal+ et beIN Sports. Je rappelle que l'appel d'offres ne permet pas à deux diffuseurs d'y aller ensemble, du moins deux gros et Canal et beIN ne sont pas des petits… », a dénoncé Jaume Roures dans les colonnes de France Football. A moins d’une grosse surprise ou d’un méfait avéré, Mediapro devra toutefois faire sans la Coupe d’Europe pour l’offre de sa future chaine.