OL-ASM : Monaco demande des comptes pour les incidents au Parc OL

OL-ASM : Monaco demande des comptes pour les incidents au Parc OL

Photo Icon Sport

Ce samedi, dans une ambiance festive, Lyon a largement disposé de Monaco sur le score de 6-1, pour valider sa deuxième place au classement.

Forcément, du côté de la Principauté, c’est une triste soirée. D’autant plus que cela s’est mal passé dans le virage réservé aux supporters adverses, où 700 personnes avaient pris place. Les forces de l’ordre ont envoyé des gaz lacrymogènes à l’entrée du secteur, provoquant un mouvement de panique qui n’a heureusement pas fait de sérieux blessés, même si plusieurs dizaines de supporters ont été évacués vers l'infirmerie du stade. Toutefois, l’AS Monaco a fait savoir qu’elle allait demander des explications sur ces agissements.

« L'AS Monaco regrette l'utilisation de gaz lacrymogène par les forces de police dans les coursives du secteur visiteur à Lyon et va demander des explications. L'AS Monaco regrette l'utilisation de gaz lacrymogène par les forces de police dans les coursives du secteur visiteur à Lyon. Samedi lors du match contre Lyon au Parc OL, les forces de police ont fait usage de gaz lacrymogènes dans les coursives du secteur réservé aux 700 supporters monégasques.

L'intervention a provoqué un mouvement de panique dans la tribune où se trouvaient de nombreuses familles venues avec leurs enfants. L'AS Monaco regrette vivement les désagréments subis par ses supporters à cette occasion et va demander des explications sur les raisons de cette intervention qu'aucun trouble ou comportement ne semblait justifier », a expliqué le club de la Principauté, totalement solidaire de ses supporters et interpellé par le traitement qui leur a été infligé samedi.

Share